in

Cameroun : Le chauffeur d’un bus de transport en prison suite au braquage des passagers

Binam Ouesst

En plus du permis retiré par le ministre des Transports et la suspension pour une durée de 3 mois, le chauffer d’un bus de l’agence Binam voyage est, selon nos sources, déféré à la prison de Monatélé, département de la Lékié, région du Centre ce mardi 29 octobre après quatre jours passés au commissariat d’Obala. Sur ce, suite au braquage survenu dans la nuit du 25 octobre 2019.

Binam Ouesst
Agence de voyege Binam (c) Droits réservés

Il est rapproché à sieur Jean Foko chauffer du bus immatriculé LT 411 HC   d’avoir embarqué en chemin, des individus dont l’identité n’était pas connue alors qu’il avait pris pour point de départ Yaoundé pour conduire ses passagers à l’Ouest.

Contre toute attente, les quatre individus embarqués en cours de route ont dépouillé les passagers de tous leurs objets dans la nuit du 25 octobre 2019 aux environs de 23h.

Pour approfondir :   Messanga Nyamding révèle le nom de l’homme derrière son affectation à Garoua

A en croire le journal Essingan en kiosque ce mercredi 30 octobre 2019 : « Le gros porteur est parti de Yaoundé vers 23 heures. C’est alors que le chauffeur s’arrête au lieudit Mobil Emana pour prendre 4 passagers qui le sollicitaient. Alors que le car venait de traverser le péage routier et que certains passagers somnolaient, les quatre passagers embarqués à la Mobile Emana ont pris les passagers en otage. Ils ont ensuite intimé l’ordre au chauffeur sur la route du lycée technique d’Obala qui jouxte la nationale No4. Dans un petit bois, ils vont dépouiller non sans violenter les passagers à coup de machettes. C’est ainsi qu’ils vont les délester de leurs portables et bijoux. Certaines victimes affirment avoir perdu 300.000 Fcfa, d’autres 400.000 Fcfa ».

Les éléments de forces de l’ordre seront alertés par le convoyeur dudit bus qui est parvenu à s’échapper subrepticement au moment où les malfrats commettaient leur forfait.

Pour approfondir :   Cameroun : Owona Nguini s’attaque à la brigade anti-sardinard

Une enquête est donc dores et déjà ouverte pour mettre la main sur ces bandits de grand chemin.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kamto Maaurice odza

Vidéo : Maurice Kamto se dit prêt à retourner à Kondengui

Eboulement Bafoussam

Cameroun : Voici les noms des personnes décédées suite à l’éboulement de terrain à Bafoussam