in

Afrique – Cameroun : développements par le biais de la nuisance ?

201107140330300000075

201107140330300000075

201107140330300000075

« On veut des industries, je vais faire de ce village, ville ou pays une grande surface industrielle » ceci est devenu le slogan, politique de certains candidats aux élections municipales, voir présidentielle en Afrique.

 

Au Cameroun, il y a clairement un conflit entre l’organisation traditionnelle (les rois, etc..) et l’organisation de « l’État camerounais », construction artificielle ayant sa logique propre. Étant donné que les pays africains ont décidé ensemble (dans le cadre de l’OUA, notamment) de ne pas toucher aux frontières héritées de la colonisation, ils sont rentrés nécessairement dans ce système, dans lequel le colon surfe sur l’Afrique via wifi; avant ils soumettaient les africains à coups de fouet. Maintenant  ils passent par nos dirigeants qui le font très bien. L’intérêt des pays européens et américains en Afrique sont parfois plus pris en considération que celui des propres natifs du continent.

 

 

C’est triste, on constate parfois, qu’une entreprise européenne gagne plus de marchés en Afrique qu’une entreprise locale ; car elle est censée être plus fiable… !

 

 N’oublions pas que maintenant, tous les états d’Afrique veulent ressembler aux pays occidentaux dit développés. Alors nous sommes passées, de grandes ambitions à grandes réalisations.

 

Sur nos sites touristiques, on construit des hôtels de même style que ceux des pays développés (européens, en particulier), côtés de une à cinq étoiles. Puis, nous nous plaignons que les touristes viennent peu, d’année en année ! Viennent-ils pour nos hôtels ou pour notre environnement ? Ces mêmes hôtels détruisent peu à peu l’environnement  traditionnel et magnifique qu’ils étaient venus visités.  En Europe les billets d’avion pour le Cameroun sont plus chers que pour aller à Dubaï. Pense- t’on que les touristes paieront plus cher leurs billets d’avion pour venir voir nos hôtels ? Pourquoi imiter leur architecture, laquelle  déteint dans notre environnement  alors que nous n’avons pas leurs moyens?

Pour approfondir :   Dialogue national : Déclaration de Ni John Fru Ndi

 

 

 

 Pourquoi pas ? Restons positif… « Na God get power ! »

 

Alors on « démantèle » les Pygmées, puisque le tourisme ne vit plus d’eux et on place des entreprises industrielles sur leurs terres. Un visa devient une obligation pour les touristes, le pays est tellement développé et attractif !!!

 

Nous voulons avoir des routes modernes, du goudron sur nos routes. Quand une route goudronnée passe près de chez nous, ça ne nous empêche même pas, d’avoir des champs à côté !…

 

Des routes nous en avons, la seule chose demandée, c’est le goudron sur nos routes… On s’en fiche qu’il soit cancérigène ou potentiellement dangereux !!!

 

Nous voulons des tôles ondulées, c’est moderne pour nos maisons ! Dans l’ancien temps les toitures était faites en pailles, maintenant ce n’est plus à la mode… Nos maisons doivent être modernes et « on s’en fou » si cela est dangereux pour notre santé. Dans une ville comme Douala où en été, il fait parfois plus de 30 degrés, une personne même dans sa maison… se Bronze ! L’essentiel,  n’est-il pas d’avoir une maison moderne ? Pour ne pas paraitre comme un villageois devant les autres !

 

On veut être à la mode, alors bienvenue les vêtements synthétiques qui sont des composés chimiques et on s’en fou si cela nous provoque à la longue des problèmes de santé multiples…

Pour approfondir :   Christian Penda Ekoka : « L’héritage de Paul Biya est la tyrannie et la misère dans un Etat voyou »

 

On veut avoir aussi des micro-ondes pour réchauffer nos plats, ne plus être à l’ancien temps où on devait allumer du feu de bois, et on s’en fou si ça nous donnera du cancer ou autres maladies, à la longue… 

 

Est-ce vraiment ça le développement ? Doit-on se plaindre demain de la montée du cancer et autres maladies dans nos pays ?

 

Dans des états dits développés certaines personnes ont la possibilité de souscrire une assurance santé ou une complémentaire santé et les plus démunies, c’est l’état qui paie ! (en leur octroyant la CMU, comme en France)

 

Pensez-vous que l’état du Cameroun, Tchad, Congo, Guinée, etc… paiera pour nous ses citoyens quand nous serons malades, en n’ayant pas les moyens de nous soigner ?

 

La question que je me pose personnellement : dans les pays cités et d’autres, comment une personne sans le sou, parce qu’il ne travaille peut-être pas, peut-il couvrir sa santé ??? Surtout que les chômeurs n’ont aucun droit à aucune aide ! 

 

Alors la soi-disant modernité a-t-elle un prix ? Avec toutes ces exigences, ne sommes-nous pas entrain  de devenir moderne trop vite,  ne mesurant pas encore les conséquences d’une évolution que nous ne maîtrisons pas? 

 

Ce qu’on qualifie généralement de pauvreté, n’est-elle pas une richesse ?

 

À méditer… !

 

{module Pour_articles_politique|tabs}



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Stage rédacteur web

France – Diaspora Camerounaise:Hommage au jeune retrouvé mort dans le train d’atterrissage d’un avion Camair-co