in ,

Affaire Martinez Zogo : Amougou Belinga et ses co-accusés retournent au SED

Les suspects dans l’attente de la suite de l’enquête, forte présence policière au Tribunal militaire.

Justice Martinez Zogo

Comme prévu, la nuit a été longue au Tribunal militaire de Yaoundé, où se déroule l’affaire Martinez Zogo. Les suspects, y compris Amougou Belinga, sont retournés au SED après avoir été présentés au Commissaire du gouvernement. Si leur retour au SED la semaine dernière était justifié par la recherche d’informations supplémentaires, il n’est pas clair pourquoi ils y sont retournés ce vendredi.

Dispositif mis en place

Le dispositif s’est mis en place à 2h15 du matin, lorsque les suspects sont remontés dans les deux véhicules blancs qui les avaient amenés au Tribunal militaire. Les proches de certains suspects étaient déçus, certains pleuraient, mais aucun avocat n’a pris la parole jusqu’à présent.

Pour approfondir :   Centre DDR : Plus de 3500 ex-combattants déjà reçus

Absence de juge civil

Il convient de noter qu’à 23 heures jeudi soir, il n’y avait plus de juge civil au Tribunal militaire pour signer le réquisitoire d’instruction.

Forte présence au Tribunal militaire

Plus de 250 véhicules étaient stationnés au Tribunal militaire de Yaoundé ce soir-là, avec plus de 100 journalistes et autres lanceurs d’alertes. Il y avait également une forte présence de gendarmes et de policiers en civil pour le renseignement prévisionnel. Le personnel du groupe l’Anedocte était également présent de manière très discrète pour suivre l’évolution de l’événement.

Pour approfondir :   Cameroun : Un officier de police accusé de complicité avec les voleurs de bétail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

332584210 524780543111946 5034595846179534896 n

football : Coton Sport de Garoua joue contre Al Hilal en Ligue des champions CAF

mr

Affaire Martinez Zogo: Me Charles Tchoungang, l’avocat de Jean-Pierre Amougou Belinga