in

[VIDEO ] Nkou Mvondo : « Des morts que j’ai vus enterrés ont voté le 07 octobre »

[VIDEO ] Nkou Mvondo : « Des morts que j'ai vus enterrés ont voté le 07 octobre »

Le Président du parti Univers, se dit très en colère contre Elecam et la commission de recensement des votes.


[VIDEO ] Nkou Mvondo : « Des morts que j'ai vus enterrés ont voté le 07 octobre »
DR

Sur les antennes de Vision 4 dimanche 14 octobre, le leader du parti Univers qui a soutenu la candidature de Cabral Libii à la présidentielle 2018  continue de contester la transparence de l’élection que vantent Elecam et le gouvernement du Cameroun.

« Vous avez dans l’arrondissement de Bikok, sur près de 35 bureaux vote, vous avez le nombre d’inscrits qui est exactement le même que le nombre de votants. Le nombre de votants qui est exactement le même que les suffrages exprimés en faveur d’un seul candidat [Paul Biya, ndle] et les autres ont Zero. J’ai envie de vous dire que humainement  ce n’est pas possible, même si vous allez au paradis, vous présentez le bon Dieu comme candidat, je suis sur qu’il n’aura pas 100 %. » a martelé Prosper Nkou Mvondo. »

« Dans le bureau de vote où a voté ma mère. Lorsque j’ai appris que BIYA a eu 100% j’ai directement appelé ma mère et je lui ai demandé “toi aussi tu as voté contre moi?’ Elle a crié au scandale… elle m’a dit qu’elle a voté pour Cabral Libii. Elle est dans tous ses états parce qu’elle estime que son vote a été détourné. » confie le mentor de Cabral Libii.

« Je connais quasiment tous ceux qui ont voté dans ce bureau de vote, ils sont 81. C’est le village qu’habite mon père et ma mère. Nous avons dénombré à ce jour, 05 personnes décédées qui ont pris part à ce scrutin. Je peux vous dire le jour où celui qui a voté le 07 octobre est décédé et le jour où il a été enterré. Dans ce bureau de vote, des morts que je connais que j’ai vus enterrés ont voté. C’est très grave » soutient-il.

Prosper Nkou Mvondo promet de continuer à lever les contestations sur le plan politique « parce que le peuple camerounais ne mérite pas ce qui se passe. Les résultats que va nous présenter [Conseil constitutionnel ndlr] sont des résultats faux ».

Contrairement au patron du parti Univers, le directeur de l’organe chargé d’organiser le scrutin du 07 octobre, pense que l’élection s’est correctement déroulée et ne croit pas à l’aboutissement des recours déposés au conseil constitutionnel. Interrogé par RFI, Erik Essoussé pense que « selon les règles de l’art. Elecam s’est entouré de toutes les précautions. Le dispositif est solide, il est fondé sur la loi et les règlements en vigueur ».

Selon les premiers chiffres de la commission de recensement des votes, Paul Biya est vainqueur avec plus 70% de voix, Cabral Libii avec quelques 6%. La décision du conseil constitutionnel est attendue au plus tard vendredi.

{source} <iframe src=”https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2FLeBledParle%2Fvideos%2F293667258025679%2F&show_text=0&width=560″ width=”560″ height=”420″ style=”border:none;overflow:hidden” scrolling=”no” frameborder=”0″ allowTransparency=”true” allowFullScreen=”true”></iframe>{/source}

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    [VIDEO ] Nkou Mvondo « J'ai toujours été opposé à toute forme de coalition »

    [VIDEO ] Nkou Mvondo « J’ai toujours été opposé à toute forme de coalition »

    Guy Feutchine devient le 1er entraîneur Camerounais d’une équipe professionnel en Europe

    Guy Feutchine devient le 1er entraîneur Camerounais d’une équipe professionnel en Europe