in

Une commerçante décède après avoir consommé une écorce traditionnelle à Douala

257810230 1110693459734974 1878294131105594022 n

Une affaire défraie la chronique depuis dimanche 14 novembre 2021 au quartier Mabanda à Bonabéri, dans le 4e arrondissement de la ville de Douala.

257810230 1110693459734974 1878294131105594022 n
Sidonie Magnie (c) Droits réservés

Sidonie MAGNIE PELADJO âgée de 50 ans et mère de six enfants a trouvé la mort au marché de Mabanda après avoir consommé une écorce traditionnelle. Ledit produit était vendu par un tradipraticien ambulant dans ce marché.

D’après des témoignages, on dénombre de nombreuses victimes dans ce marché de Douala 4e qui ont goûté à ce même produit au point de succomber aux effets secondaires.

En juin 2021, une famille avait été décimée par un remède traditionnel à Babandjou dans la région de l’Ouest. Les faits s’étaient déroulés à Balatsi 3, un village de ce groupement du département des Hauts-Plateaux.

D’après les témoignages, Jacqueline Makou, âgée de 58 ans, dans le souci de se protéger et ses trois petits-fils, avait servi une poudre noire qu’elle avait préalablement pris le soin de mélanger à l’huile de palme avant de faire lécher le mélange par ses descendants. Ces derniers, inscrits à la maternelle, à la Sil et au Cm2 dans une école de cette localité, vont succomber après avoir consommé cette décoction présentée comme un produit miracle contre les « mauvais esprits ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Concesalo Antonio

Antonio Conceiçao passe un savon à ses détracteurs en conférence de presse

Toko Ekambi

Paul Biya offre 5 millions à chaque Lion indomptable après la victoire contre la Côte d’Ivoire