in

Un gendarme révoqué pour « atteinte mortelle par balle d’un usager de la route » à Foumbot

Un gendarme révoqué pour « atteinte mortelle par balle d’un usager de la route » à Foumbot

La décision a été prise le 20 décembre 2021 par le secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la gendarmerie, Yves Galax Landry Etoga.

Un gendarme révoqué pour « atteinte mortelle par balle d’un usager de la route » à Foumbot
Véhicule de la GN (c) Droits réservés

Le gendarme Ashu Éric Ayuktang a été révoqué du corps de la gendarmerie par décision du secrétaire d’Etat à la Défense chargé de la gendarmerie, Yves Galax Landry Etoga.  

Selon ce dernier, le Mindef résilie le contrat avec l’élément engagé dans la gendarmerie le 13 février 2017 au motif de « faute majeure de service ou professionnelle, résultant de l’atteinte mortelle par balle d’un usager de la route le 6 juin 2019 à Foumbot alors qu’il tentait d’intercepter un taxi-ville prétendument porteur de drogues et d’ossements humains », relate Yves Galax Landry Etoga.

Pour rappel, ce n’est pas la première fois qu’un gendarme est rendu coupable d’un meurtre. Le cas le plus récent remonte au 14 octobre 2021 à Buea, chef-lieu de la région du Sud-Ouest, où le gendarme Achille Rigobert Mvogo Bodo a tiré sur un véhicule et a mortellement atteint une fillette de cinq ans. Le concerné avait été en revanche, lynché à mort par la population en furie.

Le jeune Axel Loïc Kamegni Tchayou avait été arraché à la vie le 14 août 2021 à la suite d’une altercation avec un élément de la gendarmerie de Bana, région de l’Ouest pour ne citer que ces quelques cas de bavure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Grave accident de la circulation au quartier Olembé à Yaoundé

    Grave accident de la circulation au quartier Olembé à Yaoundé

    Melissa Amougou Belinga fait des dons aux orphelins de Mbankomo