in

Tueries dans les régions anglophones : Atanga Nji lance la traque aux armes blanches

Tueries dans les régions anglophones : Atanga Nji lance la traque aux armes blanches

Le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji fixe des mesures drastiques concernant la ventes ou l’acquisition des armes blanches dans une correspondance adressée ce mardi 18 août 2020 aux gouverneurs des deux régions anglophones.

Tueries dans les régions anglophones : Atanga Nji lance la traque aux armes blanches
Paul Atanga Nji (c) Droits réservés

La montée exponentielle des violences et des assassinats dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest en proie à une insécurité grandissante depuis quatre années a poussé Paul Atanga Nji à envoyer une correspondance ce mardi 18 août 2020 aux gouverneurs Adolphe Lele Lafrique et Bernard Okalia Bilai pour restreindre la vente et l’utilisation des armes blanches (machettes, haches, fers).

«Je vous prescrit de recenser toutes les quincailleries et magasins de vos unités administratives respectives, les stocks de machettes, de haches et de fers disponibles. Ceux-ci feront l’objet de déclarations sur l’honneur des propriétaires», prescrit le ministre.

«Toute personne désireuse d’acquérir une machette, doit obtenir un accord préalable du Sous-préfet de son territoire de résidence, et justifier d’une activité agricole avant toute acquisition dans une quincaillerie ou un magasin ; le vendeur devra identifier l’acheteur, retenir son numéro de téléphone, et obtenir la situation de son domicile, non sans lui exiger la présentation de sa Carte Nationale d’identité.

Pour acheter du fer à béton de diamètres 6, 8 ou 10, l’acheteur doit justifier auprès du vendeur de la réalisation en cours d’un chantier, avec un permis de bâtir», peut-on lire en outre dans ce courrier.

Les mesures édictées par Paul Atanga Nji seront valables durant quatre mois renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Un journaliste de la Crtv écrit un livre pour vanter le fédéralisme

    Un journaliste de la Crtv écrit un livre pour vanter le fédéralisme

    La cérémonie de sortie de nouveaux policiers prévue demain sans la présence des familles.