in

[Tribune] Covidgate/Jean-Pierre Bekolo : « La démission des ministres visés serait un acte digne de “respect”»

[Tribune] Covidgate/Jean-Pierre Bekolo : « La démission des ministres visés serait un acte digne de "respect"»

Au sujet des enquêtes judiciaires sur la gestion des fonds Covid19, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement a fait une mise au point dans laquelle, il demande aux camerounais de faire confiance à la justice de leur pays et de respecter la présomption d’innocence des ministres épinglés le rapport d’étape de la chambre des comptes. Dans une tribune publiée le mercredi 2 juin 2021, le cinéaste Jean-Pierre Bekolo  demande aux ministres visés de démissionner pour que le processus judiciaire se poursuive normalement.

[Tribune] Covidgate/Jean-Pierre Bekolo : « La démission des ministres visés serait un acte digne de "respect"»
Jean-Pierre Bekolo Obama – DR

Lebledparle.com vous propose l’intégralité du texte.

LA DIGNITE ET LE RESPECT DES VOLEURS

Le Ministre de la communication nous invite, nous ses “concitoyens à faire entièrement confiance en la justice camerounaise.” A-t-il un doute à ce sujet? Est-ce une façon de préparer ses “concitoyens” à un verdict qui les ferait douter de cette “justice camerounaise”? L’objectif du communiqué semble-t-il est le “respect des droits et de la dignité des personnes concernées par les enquêtes sur la gestion des fonds covid19”. Ce qu’il demande à ses “concitoyens” c’est “le respect” des ministres du gouvernement dont on ne peut pas dire que les camerounais leur manque de “respect”. N’oubliez pas que c’est le même gouvernement dont les membres sont concernés par l’enquête qui invite les concitoyens, le communiqué commence par “le gouvernement invite…” en d’autres termes ce sont ceux qui sont visés par l’enquête qui demandent par la voix du ministre de la communication le respect. Ce manque de respect, que représente-il par rapport à la gravité des faits qui sont reprochés aux membres du “gouvernement”. Eux ils ont des problèmes de respect quand leurs concitoyens ont un problème d’un prêt de 180 milliards détourné qui auraient pu alléger tant de souffrances et que eux leurs concitoyens et leurs enfants rembourseront pendant des décennies! En effet les camerounais auraient fait confiance à leur justice si c’était elle qui avait révélé la malversation. Sauf que c’est une instance extérieure qui aurait imposer cette enquête. Mieux elle exigerait qu’elle soit menée par une institution indépendante du “gouvernement” semble-il. Si en plus d’imposer à leur concitoyens un vol d’une somme aussi importante de leur argent qu’ils vont devoir rembourser sur plusieurs générations, il faut en plus leur exiger le “respect”… C’est le monde à l’envers où le voleur demande le respect… quand bien même il ne serait que présumé coupable…Imaginez une scène dans nos quartiers où on attrape un voleur et tout le quartier crie “au voleur!” et le voleur se retourne pour exiger à la foule “le respect” de sa dignité… Imaginez aussi tous ces “voleurs supposés” qui croupissent en prison sans jamais avoir été condamnés à qui vous demandez de faire “confiance à la justice camerounaise”. S’il on doit parler de “dignité” et de “confiance” c’est du côté du “gouvernement” que ces valeurs devaient venir en premier, en posant des gestes qui vont avec le respect… comme par exemple démissionner. La démission des ministres visés pour être entièrement disponible et permettre justement à la justice de bien faire son travail serait un acte digne de “respect”. Et quand bien-même il n’y aurait plus de dignité parmi les membres de ce gouvernement de voleurs présumés, le silence serait déjà un acte de repentance; une façon de commencer à demander pardon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Un gendarme accusé d’avoir violé une fillette de 9 ans à Babadjou dans la région de l’Ouest

    Cameroun : Un gendarme accusé d’avoir violé une fillette de 9 ans à Babadjou dans la région de l’Ouest

    Covidgate : Luc Magloire Mbarga Atangana incrimine Manaouda Malachie au TCS

    Covidgate : Luc Magloire Mbarga Atangana incrimine Manaouda Malachie au TCS