in

Tension à Minneapolis : L’ONU veut un terme aux meurtres d’Afro-Américains par la police

t 046c1d16b4504d4f95742605e87e025c name protest scaled.jpgw1440 1

Michelle Bachelet, la Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, a fermement condamné les deux nuits de heurts entre la police et des manifestants révoltés par la mort d’un Noir suite à une interpellation musclée.

 

t 046c1d16b4504d4f95742605e87e025c name protest scaled.jpgw1440 1
illustration (c) Droits reservés

Soupçonné d’avoir voulu écouler un faux billet de 20 dollars l’Afro-Américain de 46 ans est décédé lundi soir juste après avoir été arrêté par la police : « C’est le dernier d’une longue série de meurtres d’Afro-Américains non armés commis par des policiers américains », a regretté Michelle Bachelet dans un communiqué où elle a fait le lien avec une série d’autres drames qui ont ravivé les plaies raciales aux Etats-Unis.

« Les autorités américaines doivent prendre des mesures sérieuses pour mettre fin à ces meurtres, et pour s’assurer que justice soit faite lorsqu’ils se produisent », a-t-elle poursuivi.

Pour contrer les nouvelles violences, le gouverneur de l’Etat du Minnesota a signé un décret autorisant l’intervention de la garde nationale à Minneapolis : deux cent policiers de l’Etat, ainsi que des hélicoptères, vont également être envoyés sur place.

« La mort de Gorge Floyd doit apporter de la justice et des réformes de fond, pas plus de morts et de destruction », a estimé Tim Walz dans un communiqué, alors que de nouvelles manifestations sont prévues en fin de journée. 

Pourtant faut qu’il y ait une justice : « Ces policiers, il faut les arrêter immédiatement » a déclaré Philonise Floyd sur CNN en réclamant, entre deux sanglots, la peine capitale pour les responsables de la mort de son frère.

Mais si la colère et les frustrations restent alimentées, c’est du fait qu’aucune inculpation n’a encore eu lieu malgré que les quatre agents impliqués aient été licenciés et que les autorités locales et fédérales enquêtent sur le drame.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    hqdefaultkamtoo

    Une vidéo de Maurice Kamto “sous la peau d’un chef d’État” suscite de vives réactions sur la toile

    Trump

    Etats-Unis : Un nouveau message du président américain a enfreint les règles du réseau social