in

Sénatoriale 2018-Dr Richard Makon : « Paul Biya est le premier électeur et le premier Sénateur »

Richard-Makon-scenes-de-presse.jpg

Le chercheur en sciences sociales a été l’un des invités de l’émission dominicale “Scènes de presse” diffusée sur la CRTV. La prochaine élection sénatoriale a été le sujet plat de résistance de l’émission présenté par Lucresse Medou Djemba.


Richard-Makon-scenes-de-presse.jpg
Dr Richard Makon sur Scène de presse – DR

La première prise de parole au sujet de la prochaine sénatoriale est Philippe Nsoa. En effet, le journal qu’il coordonne la rédaction, a fait un dossier la semaine dernière intitulé « sénatoriale : Paul et le casse-tête des sénatoriales ». Pour résumé, il a dit que, « le seul véritable électeur c’est Paul Biya le président de la république d’une part et le président du RDPC d’autre part ». Comme pour dire que le Chef de l’Etat seul pilote cette affaire du point de vue politique et surtout constitutionnel à travers les prérogatives que lui confère la loi fondamentale à ce sujet.

L’idée énoncée par le Rédacteur en chef de l’hebdomadaire “Baromètre communautaire” rencontre l’assentiment du Dr Richard Makon qui pense que « les jeux sont faits d’avance » avant d’ajouter que « le président de la république et le premier électeur, le premier sénateur. Le président de la république décide totalement en ce qui est de l’élection sénatoriale, tel que mon ami Philippe Nsoa vient de le démontré avec justesse ». Il a poursuivi son  sa prise de parole en indiquant que la structuration actuelle du Sénat pose problème.

Ci-dessous, l’intégralité de l’émission pour ceux qui n’ont pas regardé. Le sujet sur les élections sénatoriales commence à 41e minute jusqu’à la fin.

https://www.youtube.com/watch?v=gStl8apx-Ls

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

embiid celtics

Basket: le Camerounais Joël Embiid partagé entre l’équipe de France et du Cameroun

Adolphe-Lele-Lafrique.jpg

Cameroun-Crise anglophone : Le gouverneur prolonge le couvre-feu dans la région du Nord-ouest