in

Samuel Eto’o après la défaite du Cameroun face à l’Ouzbékistan : « j’ai souhaité voir l’équipe du Cameroun perdre »

Samuel Eto’o après la défaite du Cameroun face à l’Ouzbékistan : « j’ai souhaité voir l’équipe du Cameroun perdre »

Interrogé le 23 septembre 2022après la défaite du Cameroun contre l’Ouzbékistan, Samuel Eto’o affirme que cela ne change en rien aux ambitions qu’il a fixées aux Lions Indomptables.

«Ce n’est pas le plus important pour nous. Ce que nous voulions voir, nous l’avons vu. C’était beaucoup plus la réaction de l’équipe.  Et pour la première fois, j’ai souhaité voir l’équipe du Cameroun perdre sachant que nous avons notre objectif qui est partir de la compétition le 18 décembre à Doha. Donc vous allez mieux comprendre quand je vous dis partir de la compétition le 18, ça veut dire notre objectif, nous ne nous le perdons pas de vue. Parce que c’est possible. Mais pour l’atteindre, évidemment il faut voir comment le groupe vit quand il y a des difficultés. Et c’est ce que nous voulons voir.», déclare le président de la Fecafoot.

« Nous n’avions plus beaucoup de temps pour voir ce groupe là et je félicite, comme j’ai dit dans le vestiaire, je félicite ce groupe parce que j’ai vu des réactions positives à la mi-temps. J’ai vu dans le stade réaction positive. Quand on veut vivre ensemble, il faut que le groupe soit humainement bon. Je ne sais pas si vous vous rappelez quand j’ai dit je vais voir un groupe humainement bon. Et évidemment il y a aussi la fatigue. Moi-même je suis arrivé hier avec une partie des joueurs, tout ça. Et je pense que le 27 nous aurons une très très belle équipe du Cameroun bien reposée. Et nous allons chercher d’autres enseignements de de ce match-là. Mais le plus important pour nous et notre première finale, bien évidemment, c’est le 24 novembre à Doha », ajoute l’ancien lion indomptable.

Le Cameroun effectuera sa deuxième sortie mardi prochain contre la Corée du Sud autre pays qualifié pour la Coupe du Monde qatarie. Après le faux pas de ce jour à Goyang, les Lions Indomptables ont pu bénéficier dans les vestiaires des conseils avisés du Président de la Fecafoot. Dans une posture assez mesurée, Samuel Eto’o a parlé d’un mal pour un bien, par rapport à la compétition qui débute le 20 novembre prochain. Des paroles simples et pertinentes qui ont certainement trouvé une oreille attentive auprès des joueurs, qui repartent au taquet ce samedi pour les entraînements, en prévision du choc du 27 septembre prochain au World Cup stadium de Séoul contre le pays hôte, la Corée du Sud, tenue en échec 2 buts partout ce vendredi par le Costa Rica lors de la 2e affiche du Goyang stadium.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Lions Indomptables: Les notes…

    Lions Indomptables: Les notes…

    Pour Dénis Atangana, la défaite face à l’Ouzbékistan est une : «profanation du label lions indomptables du Cameroun »

    Pour Dénis Atangana, la défaite face à l’Ouzbékistan est une : «profanation du label lions indomptables du Cameroun »