in

Sam Sévérin Ango : « Les consignes viennent de Paul Antanga Nji qui est un mauvais ministre »

ANGO SAMM

L’ancien journaliste a pris part ce samedi 16 novembre 2019, à l’émission Baromètre politique sur la radio Royal FM (88.4 FM), présentée par Jean-Marie Anaba.

ANGO SAMM
Sam Séverin Ango (c) Droits réservés

Au moment où les partis politiques sont entrain de marquer les territoires, Jean-Marie Anaba et ses invités se sont arrêtés sur les jeux et en enjeux de ces élections municipales et législatives à venir.

Sam Sévérin Ango, lors de sa première prise de parole, a rassuré de sa participation au double scrutin, non sans revenir sur les différentes frustrations dont le MRC est victime dans le Sud. Il tient pour responsable, le professeur Jacques Fame Ndongo membre du comité central du RDPC : « Ce qui s’est produit lorsque nous avons voulu tenir notre meeting de célébration de notre arrivée, c’était orchestré par le même personnage que vous venez d’évoquer [Jacques Fame Ndongo Ndlr]. Je voudrais préciser que le professeur Jacques Fame Ndongo n’est pas le patron politique du MRC. Il n’est pas le patron de l’ UNDP dans la Mvila. Il s’occupe des affaires du RDPC. La Mvila n’est pas un bastion réservé. C’est un territoire du Cameroun et nous sommes fils de cette localité. Donc c’est terminé l’incertitude, nous sommes entrain d’aller à l’élection. La semaine qui va commencer sera très déterminante, parce qu’il y a déjà un certain nombre de blocages sur l’étendue du territoire concernant le MRC. Si monsieur Biya veut laisser le Cameroun en déflagration, c’est son problème », a-t-il formulé.

L’ancien journaliste de Canal2 croit savoir un peu plus sur les auteurs de ces manœuvres politiques : « Les ordres viennent de la plus haute autorité, à travers le Minat Atanga Nji qui est un mauvais ministre, qui donne les orientations-là ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    WhatsApp Image 2019 11 16 at 15.35.58

    Contre vents et marrées, Samuel Eto’o poursuit son projet de paris sportifs

    Paul Biya RFI

    Père Lado : « le Cameroun attend sa libération du régime Biya et de ses soutiens français »