in

Raoul Christophe Bia : « J’ai vu certaines vidéos pas très catholiques d’une star, je fais comment ? »

Engala

Ainsi a ironisé le journaliste de Vision 4 après la divulgation des vidéos à caractère homosexuel de l’ancienne attaquante des Lionnes indomptables de football, Gaëlle Deborah Enganamouit.

Engala
 Gaëlle Deborah Enganamouit, capture vidéo (c) Droits réservés

Depuis la matinée du vendredi 5 novembre 2021, Gaëlle Deborah Enganamouit a servi un sujet de commentaires aux nombreux internautes camerounais et même à travers le monde.

En effet, une série de vidéos de la star, en plein ébats avec une jeune fille, a fuité sur la toile. Depuis lors, ces images, démonstrations d’une pratique, condamnée par la loi camerounaise, défraie la chronique.

Certains en font des débats Tv ou radio, d’autres pensent à publier un livre. Quant à Raoul Chritophe Bia, il serait en train d’aiguiser sa plume au laboratoire afin de servir aux téléspectateurs de Vision 4, un reportage bien épicé comme il en a l’art.

 « J’ai vu certaines vidéos pas très catholiques d’une star, je fais comment ? Ça me rappelle Bengono et le Ngulbetara », a écrit sur sa page Facebook, le confrère chargé des « grands reportages » sur la chaine de Jean Pierre Amougou Belinga.

Les followers du collègue de Bruno Bidjang sont suspendus à ses lèvres, confiants de ce qu’il leur sortira une « terrible carte » sur cette actualité qui fait jaser.

Les reportages sur l’abbé Cyprein Amougou, le curé de la paroisse Saints Philippe et Jacques de Ndongko, l’affaire mariage homosexuel entre Raoul Bengono et son époux Franco-suisse Henry Paulin, le phénomène des « Mbenguistes », là sont quelques morceaux choisis du journaliste qui a su se faire une renommée à travers un genre qui lui reste presque particulier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Toko Ekambi Lyon

    Toko Ekambi et Lyon prennent l’eau avant la trêve internationale

    e09f94f32348c89e596f99c9a8fe822b L

    Un important stock de matériaux destinés à la fabrication d’engins explosifs intercepté à la frontière Cameroun – Gabon