in ,

Qatar 2022 : Calixhte Beyala tacle Samuel Eto’o et les lions indomptables après leur élimination !

L’écrivaine Calixhte Beyala estime que la victoire des lions indomptables contre l’équipe du Brésil est un arbre qui cache la forêt. Selon la camerounaise, les lions indomptables se félicitent d’un échec et le staff en est le premier responsable.

Calixthe Beyala dans les rues de la capitale camerounaise (c) DR
Calixthe Beyala dans les rues de la capitale camerounaise (c) DR

L’élimination des lions indomptables de la coupe du monde Qatar 2022 continue de faire grand bruit dans l’opinion publique au Cameroun. Alors que ce retour a été eclipsé par une petite mais belle victoire contre un Brésil déjà qualifié en huitième de finale et qui visait la première place, beaucoup estiment que cela n’est pas suffisant.

C’est le cas de l’écrivaine Calixthe Beyala qui parle d’un échec cuisant et considère que les supporters des lions indomptables doivent stopper leur fanatisme à l’égard de Samuel Eto’o, le président de la FECAFOOT.

Calixhte Beyala n’en démord pas de la gestion de Samuel Eto’o

Sur les réseaux sociaux où elle a ses habitudes, celle qui soutenait Paul Biya aux dernièers présidentielles tacle Samuel Eto’o et ses supporters dans des propos rapportés par Lebledparle.com : « Les fidèles de l’église de Tsinga (siège de la Fecafoot) ont insulté chacun de nous jusqu’à épuisement ! Il n’empêche cela qu’ils ont échoué ! On rentre à la maison, en bombant le torse face aux remplaçants brésiliens et non aux joueurs de premier plan.  L’église de réveil de Tsinga va se réveiller avec la gueule de bois demain et savoir que pour elle, la coupe du monde, c’est terminé ! Pour l’instant, elle fête la belle victoire éliminatoire. Courage à tous».

Calixthe Beyala n’est pas à son coup d’essai. Dès la préparation de la compétition, l’écrivaine avait indiqué son scepticisme quant à l’encadrement des lions et aux choix effectués par son entraineur ou encore par le président de la Fecafoot, Samuel Eto’o. L’ancien capitaine des lions indomptables peut cependant compter sur le soutien sans faille de sa maman pour passer ces étapes difficiles.

One Comment

Leave a Reply
  1. Une victoire sur une Equipe de remplaçants, le Brésil étant déja qualifié, est anecdotique, et montre la faiblesse notoire de cette Equipe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le ministre des sports Narcisse Mouelle Kombi

Qatar 2022 : Narcisse Mouelle Kombi a choisi entre la qualification et la victoire des lions contre le Brésil !

Owona Nguini est un analyste politique populaire au Cameroun

Owona Nguini valide la prestation de Rigobert Song et donne la solution pour l’avenir des lions