in

Patrick Mboma : « Nous avons été très mal reçus en Algérie »

Patrick Mboma : « Nous avons été très mal reçus en Algérie »

L’ancien Lion indomptable du Cameroun a regretté l’accueil qui leur a été réservé à Blida le 29 mars 2022.

Patrick Mboma : « Nous avons été très mal reçus en Algérie »
 Patrick Mboma (c) Droits réservés

L’hospitalité légendaire reconnue au Cameroun sur toute la planète ne lui a pas été rendue à Blida en Algérie. Ayant pourtant bien accueilli les Algériens non seulement lors de la Can 2021 mais aussi dans le cadre du match aller des barrages de la Coupe du Monde Qatar mais à Japoma à Douala, la politesse ne leur a pas été rendue.

C’est du moins ce qu’a confirmé Patrick Mboma au cours de l’émission Talents d’Afrique diffusée du Canal + hier soir : « Je dois le dire, nous avons été très mal reçus en Algérie. A l’hôtel c’était passable, mais au stade c’était une autre histoire », a déploré le Ballon d’Or 2000.

Cette remarque de l’ancien coéquipier de Samuel Eto’o est d’autant plus fondée que se rappelle la mine et la rage des Algériens lors que leur équipe a été éliminée aux dernières secondes du temps additionnel des prolongations.

Ce manque de fair-play s’est confirmé chez un Algérien qui s’en est pris au président de la Fécafoot Samuel Eto’o et le coach des Lions indomptables, Rigobert Song alors que les deux se trouvaient à Doha au Qatar pour la cérémonie de tirage au sort. Sans vergogne, il s’est complu à traiter les deux légendes de « tricheurs » ; une attitude qui lui a valu des flèches à travers la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Affaire poissons avariés à Obala : Congelcam trainé devant le Tribunal de grande instance de Monatélé

    Affaire poissons avariés à Obala : Congelcam trainé devant le Tribunal de grande instance de Monatélé

    Cameroun : Plus de 1000 dossiers d’évacuations sanitaires bloqués au ministère de la Santé

    Cameroun : Plus de 1000 dossiers d’évacuations sanitaires bloqués au ministère de la Santé