in

Patrice Talon : « Le fait que le FCFA soit en parité fixe avec l’Euro n’est pas un handicap »

Patrice Talon : « Le fait que le FCFA soit en parité fixe avec l’Euro n’est pas un handicap »

Ce dimanche 16 avril 2017 dans l’émission « Le débat africain » une émission réalisée par Radio France Internationale et présentée par Alain Foka, Patrice Talon le président Béninois s’est prononcé sur la question du Franc CFA. Sans grande surprise, il loue les mérites de la parité fixe avec l’euro.


Patrice Talon : « Le fait que le FCFA soit en parité fixe avec l’Euro n’est pas un handicap »
Patrice Talon, président du Bénin – DR

Le président béninois affirme d’entrée de jeu, que le débat sur le Fcfa l’amuse, « Ce débat m’amuse parfois », lâche-t-il. « Le fait que le CFA soit en parité fixe avec l’euro n’est pas un handicap. Pas du tout. La stabilité d’une monnaie par rapport aux devises est un avantage», soutient le président Béninois.

A propos de cette parité, M. Talon appelle le débat quant à son niveau. « Ce qu’il faut voir, (…) c’est si le franc CFA n’est pas trop fort, et s’il ne faut pas baisser la parité en maintenant sa stabilité avec cette grande devise qu’est l’euro ». Au cours de l’émission, Patrick Talon est revenue aussi sur la probable dévaluation. « Cela va aggraver le niveau de pauvreté, parce que nos économies dans la zone Uemoa n’ont pas encore un niveau de production suffisant pour capter systématiquement les effets d’une dévaluation ou d’un ajustement monétaire », a déclaré Patrice Talon.

Pour rappel, cette prise de position intervient quelques jours après les déclarations de son homologue Ivoirien, Alassane Ouattara, et du ministre français des finances, Michel Sapin. Le président ivoirien soutient mordicus la solidité du Fcfa qui fait débat dans le landerneau politique africain et français. Pour lui le Fcfa est « saine et est dans de bonnes mains ».

Michel Sapin pense que la France n’a plus rien à voir avec cette monnaie et qu’elle est africaine désormais. «Le franc malgré son nom est la monnaie des Africains, ce n’est plus la monnaie de la France, il a disparu en Europe. Sur toutes ces questions-là, c’est aux Africains de se prononcer et ce n’est pas à nous de le faire à leur place», a expliqué Michel Sapin à l’issue d’une réunion avec ses homologues d’Afrique de l’Ouest et centrale de la «zone franc», tenue à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ces 03 Camerounais qui occupent de hautes fonctions au sein de l’ONU

    Ces 03 Camerounais qui occupent de hautes fonctions au sein de l’ONU

    Paul Pogba : « Je marque plus que Ngolo Kanté… »

    Paul Pogba : « Je marque plus que Ngolo Kanté… »