in

Opinion : « On s’en fout du ressentiment de Dieudonné Essomba à l’égard de Maurice Kamto ! »

Dieudonne Essomba tv

Après l’ultimatum de Maurice Kamto à Paul au sujet du Covid-19, Dieudonné Essomba a réagi et a traité Maurice Kamto « d’imbécile », l’activiste politique camerounais  Abdelaziz Moundé Njimbam répond à l’économiste statisticien et consultant média. « On s’en fout du ressentiment de Dieudonné Essomba à l’égard de Maurice Kamto ! », écrit-il.


Dieudonne Essomba tv
Dieudonné Essomba – capture vidéo

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la tribune.

SI DIEUDONNE ESSOMBA TRAITE MAURICE KAMTO

” D’IMBECILE “…

Juste parce que le leader du MRC, dans son rôle, légitime et plein, d’opposant, demande, à juste titre, comme des opposants partout dans le monde, que le chef de l’Etat s’exprime, comme 100 de ses homologues dans le monde, sur la crise grave, dure et inédite du Coronavirus, c’est que chez nous, il y’a des TROUS qui croient être supérieurs aux creux…

Dans cette crise, il faut combattre tous les postillons. Ceux des éternuements comme ceux de ces gens qui, nous divertissent, en nous détournant de l’essentiel : le fond d’un message.

Ceux aussi, qui, au lieu de se concentrer sur le fond d’un propos, usent de chantages sur des révélations fantasmagoriques, des rancunes tenaces et des haines viscérales.

On s’en fout du ressentiment de Dieudonné Essomba à l’égard de Maurice Kamto ! Très clairement ! Ce qui est intéressant ce n’est ni le parti d’un tel ou d’un autre, l’ethnie d’un leader ou du président, le silence d’or ou la maitrise du temps par Paul Biya, mais de sauver le Cameroun du péril du coronavirus.

Si l’on est incapable de comprendre un propos demandant que le président s’exprime, il faut se confiner des analyses d’économiste sur les plateaux Tv !

  1. Mounde Njimbam

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ekanga claude Wilfried paris

    Wilfried Ekanga tacle Grégoire Owona et Fame Ndongo

    infection covid 19 1

    Coronavirus : le Cameroun est mal parti