in

Municipales et Législatives 2020 : L’AFP d’Alice Sadio tend la main aux autres partis politiques de l’opposition

Municipales et Législatives 2020 : L’AFP d’Alice Sadio tend la main aux autres partis politiques de l’opposition

Réunis le 13 novembre 2019 à Yaoundé, l’Alliance des Forces Progressistes (AFP) a tenu une réunion à son siège au sujet de la convocation du corps électoral pour les élections de municipales et législatives de 2020. Le parti crée par feu Bernard Muna et dirigé aujourd’hui par Alice Sadio tend la main aux autres partis politiques de l’opposition pour une éventuelle coalition.


Municipales et Législatives 2020 : L’AFP d’Alice Sadio tend la main aux autres partis politiques de l’opposition
Alice Sadio – capture photo

« L’AFP se dit ouvert, comme par le passé, à toutes démarches de jonction des forces de l’opposition responsable au cours de ces élections, dans un partenariat gagnant-gagnant, aux fins de conquérir la majorité nécessaire pour inverser la donne au sein des institutions », peut-on lire dans la résolution prise au cours de cette réunion.

Malgré sa participation à ce double scrutin, l’AFP dit continuer son combat pour la libération du Cameroun. En plus, ce parti déplore le fait qu’on aille aux élections sans que la crise anglophone ne soit résolue. Et comme, « L’AFP exhorte avec supplications nos compatriotes du Nord-ouest et du Sud-ouest à se saisir de cette élection pour envahir l’hémicycle afin qu’ensemble, main dans la main, nous portions haut la voie des fédéralistes patriotes ».

L’AFP appelle également les citoyens camerounais à œuvrer pour le changement au moyen de ce double scrutin local. « Aussi, nous en appelons aux citoyens épris d’amour pour ce pays à prendre leurs responsabilités en œuvrant du mieux qu’ils pourront, de toutes leurs forces et de toutes leurs intelligences, afin d’assurer la victoire à TOUS les candidats sérieux, qui prennent l’engagement de défendre les intérêts du peuple et de la nation au sein des institutions ».

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la résolution de la réunion de l’AFP.

RÉSOLUTION DU BUREAU POLITIQUE ÉLARGI DU 13 NOVEMBRE 2019

L’Alliance des Forces Progressistes (AFP) s’est réunie à Yaoundé à la date susmentionnée au siège de son parti sis à TSINGA, lieu-dit “entrée 8ème”.

Un seul point était inscrit à l’ordre du jour à savoir la convocation du corps électoral pour les législatives et les municipales.

Rappelons que l’AFP par la voix de sa Présidente National avait initialement souhaité que certains préalables soient examinés avant toute nouvelle élection. Notamment :

  1. 1. La résolution définitive de la crise anglophone,
  2. 2. La libération de TOUS les prisonniers politiques et
  3. 3. Les réformes Constitutionnelles et institutionnelles ainsi que le cadre juridique applicable pour des élections véritablement justes et transparentes.

– L’AFP constate avec regret qu’aucun de ces préalables n’a été adressé complètement et/ou de manière satisfaisante.

– L’AFP regrette l’entêtement du pouvoir à tenir des élections alors qu’une partie du pays est meurtrie par une guerre fratricide.

– Cette attitude du pouvoir démontre à suffisance que le chantier du combat pour l’avènement d’une République Exemplaire ne sera pas de tout repos.

– Constatant la tendance générale encline à la compétition électorale au sein de l’opposition, notre parti a donc décidé, en âme et conscience et au nom de la République, de prendre part à ces élections tout en menant parallèlement le front du combat pour la pacification et la libération de notre pays du joug dictatorial qui sème misère et désolation.

– L’AFP se dit ouvert, comme par le passé, à toutes démarches de jonction des forces de l’opposition responsable au cours de ces élections, dans un partenariat gagnant-gagnant, aux fins de conquérir la majorité nécessaire pour inverser la donne au sein des institutions.

– L’AFP exhorte avec supplications nos compatriotes du Nord-ouest et du Sud-ouest à se saisir de cette élection pour envahir l’hémicycle afin qu’ensemble, main dans la main, nous portions haut la voie des fédéralistes patriotes.

Aussi, nous en appelons aux citoyens épris d’amour pour ce pays à prendre leurs responsabilités en œuvrant du mieux qu’ils pourront, de toutes leurs forces et de toutes leurs intelligences, afin d’assurer la victoire à TOUS les candidats sérieux, qui prennent l’engagement de défendre les intérêts du peuple et de la nation au sein des institutions.

AFP, le peuple d’abord !!!

Fait à Yaoundé, le 13 Novembre 2019

La Présidente Nationale
Alice SADIO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Patrice Nganang souhaite que la loi anti-tribalisme porte son nom

    Cameroun : Patrice Nganang souhaite que la loi anti-tribalisme porte son nom

    Cameroun : L’ancien Ministre Amba Salla Patrice fait l’autopsie du nouveau projet de loi anti-tribalisme

    Cameroun : L’ancien Ministre Amba Salla Patrice fait l’autopsie du nouveau projet de loi anti-tribalisme