in

Municipales et législatives 2020 : Jean de Dieu Momo regrette ses 66 millions investis pour la campagne

Municipales et législatives 2020 : Jean de Dieu Momo regrette ses 66 millions investis pour la campagne

Les tendances du double scrutin local du 9 février dernier affichent un bilan des plus médiocres pour le parti des démocrates pour le développement du Cameroun (PADDEC). Un état de fait qui désole fortement Jean de Dieu Momo.


Municipales et législatives 2020 : Jean de Dieu Momo regrette ses 66 millions investis pour la campagne
Jean de Dieu Momo (c) Droits réservés

Les résultats des élections municipales et législatives du 9 février 2020 sur l’ensemble du triangle national parviennent progressivement au sein des différents états-majors de partis politiques et font naturellement des heureux et des déçus.

Jean de Dieu Momo désillusionné

Devant le verdict des urnes qui traduit que son parti politique le PADDEC, n’a clairement pas fait le poids dans le Mfoundi et le Wouri-Est, le ministre délégué auprès du ministre de la justice garde des sceaux n’a pas pu intérioriser ses émotions.

Sur son compte Facebook, il a signifié s’est publiquement lamenté non sans relever les pertes financières liées à cette aventure qui s’avère finalement infructueuse.

«Quelle désillusion électorale! Quelle humiliation publique! Quelle perte sèche! Sur près de 66 millions, je ne récupère même pas dix millions! 1% dans le mfoundi? A peine 4% au Wouri-Est! Les oiseaux se cachent pour mourir. Je vais me cacher où? J’ai pris ma dose», a écrit l’avocat cet après-midi du 13 février 2020.

{source}

<iframe src=”https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fjeandedieu.momo.1%2Fposts%2F2771017039686123&width=500″ width=”500″ height=”479″ style=”border:none;overflow:hidden” scrolling=”no” frameborder=”0″ allowTransparency=”true” allow=”encrypted-media”></iframe>

{/source}

Momo : entre consolations et moqueries

Des centaines d’internautes ont réagi à cette publication du président du PADDEC. Si certains préfèrent s’en moquer,  lançant  par exemple que «sa formation politique a obtenu moins de voix que les bulletins nulles», d’autres par contre se montrent plus compatissants en l’invitant à «renouveler se équipes».

Lors d’un passage sur le plateau de Canal 2 il y a moins d’une semaine, Jean de Dieu Momo a affirmé qu’il ne démissionnera pas quel que soit l’issue du de ce double scrutin local. Toutefois, les pertes pécuniaires et « l’humiliation » subie sur le terrain politique semblent difficiles à digérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Un leader sécessionniste s’exprimant depuis Kondengui : «Maurice Kamto est à éviter comme une puce»

    Un leader sécessionniste s’exprimant depuis Kondengui : «Maurice Kamto est à éviter comme une puce»

    Capture Obama.JPG

    Urgent : Le journaliste de Vision 4 Ernest Obama agressé par la Brigade antisardinards en France (vidéo)