in

Municipales et législatives 2020 : Après la cuisante défaite du PADDEC, un cadre console ses militants

Municipales et législatives 2020 : Après la cuisante défaite du PADDEC, un cadre console ses militants

Le bilan du parti des patriotes démocrates pour le développement du Cameroun (PADDEC) lors des municipales et législatives du 9 février dernier est faible. Le parti n’a pas pu glaner un siège à l’assemblée nationale et dans un conseil municipal.


Municipales et législatives 2020 : Après la cuisante défaite du PADDEC, un cadre console ses militants
Narcisse Gaétan Zebaze, SG du PADDEC – capture photo

Le PADDEC ait 1% dans le MFOUNDI. À Maroua et dans tout le Diamare, le PADDEC n’ait obtenu que 288 suffrages. Dans la MENOUA et curieusement à Yaoundé 6eme le PADDEC obtient de 5 à 25%. Ces scores n’ont pas au parti de Jean De Dieu Momo d’entrer au parlement et être représenté au niveau des mairies.

Ces résultats ont déboulonné les militants, sympathisants et supporter du PADDEC. Dans le souci d’apaisement le Secrétaire général du parti a adressé une correspondance à ces derniers. « Je sais comme ces jours, vous devez vous sentir déçus, dépités, désillusionnés et mécontent, car je le suis aussi. C’est douloureux. Ce n’est pas le résultat que nous voulions ou pour lequel nous avons travaillé si durement et je suis vraiment désolé que nous n’ayons pas pu faire triompher les valeurs que nous partageons et la vision que nous portons pour notre pays », a écrit Narcisse Gaétan Zebaze.

Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la correspondance.

A tous les militants, sympathisants et supporters du PADDEC !

Je sais comme ces jours, vous devez vous sentir déçus, dépités, désillusionnés et mécontent, car je le suis aussi. C’est douloureux. Ce n’est pas le résultat que nous voulions ou pour lequel nous avons travaillé si durement et je suis vraiment désolé que nous n’ayons pas pu faire triompher les valeurs que nous partageons et la vision que nous portons pour notre pays.

Mais je veux vous rappeler ceci : l’enjeu de notre combat et campagne n’a jamais été une personne ou une élection. Il s’agissait avant tout de ce pays que nous aimons tous. Il s’agissait de construire un Cameroun qui soit bondé d’espoir et nourri des valeurs de la démocratie. Nous avons vu que l’élection qui est le mode par excellence de l’expression de la démocratie tend à se déprécier dans notre nation.

Nous avons constaté que certains Partis de l’opposition n’étaient pas encore assez affranchis par cette notion qui est une valeur chère à la démocratie. Nous devons être indulgent, patient et comprendre qu’ils ne puissent pas encore pénétrer le sens de notre combat afin d’épouser notre idéologie. Seul le temps sera notre allié.

Je vous prie de ne jamais cesser de croire aux valeurs de la République et respecter ses lois, ses institutions et les Hommes qui les incarnent. C’est pourquoi je vous exhorte à féliciter les partis vainqueurs du double scrutin municipales et législatives qui s’est déroulé le 09 février 2020 quel que soit où vous vous trouverez et aurez compéti.

Ainsi donc, je vous invite comme le veux notre président national du Parti, son Excellence Jean de Dieu Momo, à leur faciliter la tâche dans l’accomplissement de leur projet communal ; à leur apporter votre concours à chaque fois qu’ils vous solliciteront pour mettre en œuvre, les programmes qui participent au développement de notre pays, à la consolidation de la démocratie et à la participation effective aux élections.

En outre, n’oublions jamais notre raison d’être au PADDEC dixit notre Président national. Elle consiste à Travailler toujours dans le sens à donner une image d’un Cameroun rayonnant, un Cameroun sans haine au cœur, un Cameroun démocratique, un Cameroun prospère ; un Cameroun qui ne regarde pas l’autre comme un adversaire ou comme un ennemi.

Nous devons toujours penser exclusivement à la grandeur du Cameroun : c’est notre mission, c’est notre rôle et c’est notre idéal. Pour cela, nous devons être fier d’avoir participer à cette élection car nous avons remporté une victoire : celle de la construction de la démocratie. Soyez toujours Dignes, Patriotes et fier d’être Camerounais.

Je voudrai également saisir l’occasion pour dire à notre président national Son Excellence Jean de Dieu Momo, que le PADDEC est fier de lui, et il lui apportera toujours tout son soutien inconditionnel afin qu’il puisse toujours aider le Président de la République son Excellence Paul Biya à implémenter son projet de développement qui trouve son sens dans son livre intitulé Pour le Libéralisme Communautaire. Le PADDEC a une énorme dette à votre égard pour tous les sacrifices que vous avez consentis et les valeurs républicaines que vous nous avez inculquées et ne cessez de le faire.

A titre personnel, je crois que vous êtes un incompris comme l’était Socrate en son temps. Vous êtes coupable d’être un peu en avance par rapport à votre temps. Néanmoins, vous avez jeté une bouteille à la mer contenant un message pour les générations futures.

Enfin, je terminerai par dire à tous les PADDECOIS d’être toujours reconnaissant à l’endroit de notre pays et pour tout ce qu’il nous a donné. Moi particulièrement, je bénis chaque jour le fait d’être Camerounais et cela doit être le cas pour tous les PADDECOIS. N’oublions jamais que c’est parceque nous nous unirons et travaillerons ensemble, dans le respect de nos différences, avec la force de nos convictions et l’amour de notre nation que nous réussirons.

Vive le PADDEC et que Dieu bénisse le Cameroun !

Narcisse Gaétan Zebaze

Secrétaire General PADDEC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Joseph Béti Assomo n' a pas porté plainte contre Maurice Kamto, Akere Muna et Agbor Balla

    Cameroun : Joseph Béti Assomo n’ a pas porté plainte contre Maurice Kamto, Akere Muna et Agbor Balla

    Affaire Steve Fah et Grand Barack : Martin Camus Mimb prend position et reproche le Youtubeur d’avoir méprisé l’art musical

    Affaire Steve Fah et Grand Barack : Martin Camus Mimb prend position et reproche le Youtubeur d’avoir méprisé l’art musical