in

MEDIA : Après 17 ans à la RTS, Sismondi Barlev Bidjocka démissionne et crée sa radio

MEDIA : Après 17 ans à la RTS, Sismondi Barlev Bidjocka démissionne et crée sa radio

Il se lance dans un nouveau challenge après avoir assisté aux différentes mutations de la radio de Wantou Lucien, depuis son lancement il y a déjà près de 20 ans.


MEDIA : Après 17 ans à la RTS, Sismondi Barlev Bidjocka démissionne et crée sa radio
Sismondi Barlev Bidjocka – DR

« Après 17 ans ensemble, je me sépare de SIANTOU ! Ce fut une belle aventure ! Un autre défi m’attend ! Merci à Monsieur Siantou qui pour nous était plus qu’un père, qu’un manager général » a confié a écrit ce journaliste de 39 ans. En effet il vient de mettre sur pied RIS Radio émettant à Yaoundé sur la fréquence 105.7 fm. En attendant le lancement des programmes de cette radio le journaliste  se refuse encore de dévoiler sa ligne éditoriale, mais précise qu’elle sera une radio avec un ton particulier. « J’aurai le plus grand média Radio du pays avec une singularité …soyez seulement vigilent », a écrit Sismondi Barlev Bidjocka sur son compte Facebook.

Le président du Rassemblement de la jeunesse du Cameroun (RJC), un mouvement dont le rôle est de militer pour la prise en compte des aspirations des jeunes dans le processus de décision au Cameroun est diplôme de l’université de Yaoundé I en Lettres modernes françaises également titulaire d’un master en journalisme et management des médias à la faveur d’une bourse au Canada. En 2010, Sismondi Barlev Bidjocka va également suivre une formation à l’Ecole de journalisme de Lille principalement sur le traitement de l’information en télévision avec les nouveaux outils informatiques.

L’ancien correspondant de Radio Canada a à son actif, plusieurs ouvrages dont « La biographie de Samuel Eto’o » ; « Marafa Hamidou Yaya, l’automne de la colère » ; « L’homosexualité, un crime contre l’humanité » ; « L’exécution d’Ernest Ouandie ». Sismondi Barlev Bidjocka est récipiendaire de plusieurs prix, notamment le prix Roscartland du journalisme africain (2008), décerné par la fondation Roscart basé au Etats-unis mais aussi le prix suisse des radios du Sud (2007).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Enieg.jpg

    Cameroun – Ces chiffres qui inquiètent : les jeunes ne sont plus attirés par les écoles normales d’instituteurs (ENIEG)

    Meurtres de Kousseri : Le gendarme a été conduit mardi 18 juillet à la prison de Maroua en attendant d’être jugé

    Meurtres de Kousseri : Le gendarme a été conduit mardi 18 juillet à la prison de Maroua en attendant d’être jugé