in

Mboua Massock : « Quel héritage la présence de Paul Biya à la tête des institutions aura apporté aux populations et au pays ?

Mboua Massock : « Quel héritage la présence de Paul Biya à la tête des institutions aura apporté aux populations et au pays ?

Le Coordonnateur du Courant des Refondateurs de l’Upc (Union des prolations du Cameroun) tacle le président Paul Biya sur la toile.

Mboua Massock : « Quel héritage la présence de Paul Biya à la tête des institutions aura apporté aux populations et au pays ?
Mboua Massock (c) Droits réservés

Le 15 août 2019, Mboua Massock, opposant camerounais depuis des lustres a encore étalé son idéologie sur sa page Facebook en faisant une description qui ne caresse du tout pas au sens du poil l’actuel locataire du palais d’Etoudi.

Pour lui, l’état actuel des choses se caractérise par « un manque total de civisme et par faire disparaître l’expression de l’éthique et de la morale dans le comportement du citoyen de quel que niveau sociale et de quelque âge que ce soit ».

Cette situation jugée « périlleuse » par le leader nationaliste panafricain agissant lui fait dire davantage que « L’héritage post Biya étant ainsi truffé d’incertitudes, l’action des citoyens et citoyennes restés malgré tout lucides et équilibrés devra consister à rétablir dans la vie socio-politique, culturo-économique, la considération centrale dans la vie sociale et publique, des valeurs éthiques et morales », propose-t-il.

Lebledparle.com vous invite à parcourir la chronique de ce combattant Upcuiste de longue date.

Le 06 Novembre 1982 à 10h00″ comme dirait l’autre, Paul Biya, par la simple volonté de son ”géniteur” politique local, devient Président du Cameroun. 34 années plus tard, dresser un bilan pour mieux envisager demain parait, de notre point de vue, plus que justifié.

A tout prendre, la présence de l’intéresse à la tête du pays des Douala Manga Bell, Paul Samba et leurs compagnons de lutte, de Um Nyobe de glorieuse mémoire, Moumié, Ouandié entre autres et les leurs, n’aura concouru qu’à précipiter le Cameroun et ses populations dans un labyrinthe à très forte “ténèbreusité” et à la puanteur des plus accentuées générant un désespoir au-dessus de tout qualificatif face auquel il n’est resté aux populations pour seul arme de défense que le recours aux instruments de gestion du désespoir social que sont l’enivrement et les charabias dans les sectes magico-religieux à dessein en prolifération à travers notre cher pays, par la volonté politique perceptible de nature à contenir toute perspective d’éveil citoyen et partant, de réflexion et d’action concertées face à la désolation sociale ambiante au sein des populations.

De cette situation périlleuse, il ressort que dans tous les secteurs de la vie de notre cher pays, l’absence de visibilité a conduit à une structuration formelle ou non peu importe, qui a fini par générer un manque total de civisme et par faire disparaître l’expression de l’éthique et de la morale dans le comportement du citoyen de quel que niveau sociale et de quelque âge que ce soit.

Il nous plait de le souligner à nouveau ici : L’héritage post Biya étant ainsi truffé d’incertitudes, l’action des citoyens et citoyennes restés malgré tout lucides et équilibrés devra consister à rétablir dans la vie socio-politique, culturo-économique, la considération centrale dans la vie sociale et publique, des valeurs éthiques et morales.

Plus que dans la politique politicienne donc, ou alors au-delà, les Camerounaises et leurs frères devront mettre l’action sur les aspects civique, l’éthique et la morale au centre des enjeux de cette période cruciale attendue dans un délai si moins éloigné du cheminement de leur pays vers demain.

Et ici, faudrait-il relever à l’attention des moins avertis sur cette donne, que c’est sur la base du nationalisme et du progressisme révolutionnaires dont l’Union des Populations du Cameroun “UPC” en refondation et donc la Direction à légalité et légitimité établie assumée par ONANA Victor Président, et Louka Basile Secrétaire, que la noble œuvre en perspective sus évoquée peut avoir plus de chances de faire bon chemin et longue distance. C’est cela notre point de vue et notre humble conviction auxquels il nous plait d’inviter la jeunesse nationaliste à adhérer et à en faire siens.

Vive l’action militante nationaliste et progressiste sous la bannière de l’UPC Refondée,

Vive DEMAIN.

Cbt. MbouaMassok

Coordonnateur du Courant des Refondateurs de l’UPC

Leader Nationaliste Panafricain Agissant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Kah Walla : « Le CPP vise à mettre fin au régime Biya »

    Kah Walla : « Le CPP vise à mettre fin au régime Biya »

    Guy Parfait Songue : « Libérez le peuple camerounais avec tout vôtre satanisme »

    Guy Parfait Songue : « Libérez le peuple camerounais avec tout vôtre satanisme »