in

Maurice Kamto rend hommage à Nkodo Si Tony

Nkodos

Le président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(Mrc) s’incline devant la mémoire du disparu dont il a adoré la musique.

Nkodos
Nkodo Si Tony  (c) Droits réservés

Nkodo Si Tony, l’auteur de « Métil wa », « Mba Mvoe » s’est endormi pour l’éternité le 21 décembre 2021 au Centre des urgences de Yaoundé(Cury) de Yaoundé des suites d’une longue maladie.

Son départ ne laisse en particulier, aucun de sa génération, indifférent. A l’unanimité, ce ténor du rythme Bikutsi aura brillé par sa particularité. Maurice Kamto, n’en est pas aux antipodes de ce témoignage.

« Nkodo Si Tony a révolutionné le Bikutsi et marqué de son empreinte la musique camerounaise. J’aime ton Bikutsi, orchestré, élégant. J’ai aimé ton élévation d’esprit et ton talent exceptionnel. Avec ton décès, nous perdons une icône de notre culture. Paix à son âme », a écrit l’homme politique sur son compte twitter ce 22 décembre 2021.

Pour approfondir :   Fortement endettée, la Cicam confesse son incapacité à satisfaire à la demande du pagne du 8 mars 2021

{source}<blockquote class= »twitter-tweet »><p lang= »fr » dir= »ltr »>Nkodo Si Tony a révolutionné le bikutsi et marqué de son empreinte la musique camerounaise. J’aime ton bikutsi, orchestré, élégant. J’ai aimé ton élévation d’esprit et ton talent exceptionnel. Avec ton décès, nous perdons une icône de notre culture. Paix à son âme.</p>&mdash; Maurice Kamto (@KamtoOfficiel) <a href= »https://twitter.com/KamtoOfficiel/status/1473588635832397826?ref_src=twsrc%5Etfw »>December 22, 2021</a></blockquote> <script async src= »https://platform.twitter.com/widgets.js » charset= »utf-8″></script>{/source}

A titre de rappel, Nkodo Si-Tony (Si Tony, Sitony), de son vrai nom Nkodo Si Tobi François, né le 25 août 1959 à New Bell, un quartier de Douala, est un chanteur camerounais qui modernisa le bikutsi dans les années 1980 .Il est l’aîné d’une fratrie de sept enfants. Son père est alors employé à l’Ex ONCPB, chargé de l’exportation du cacao, du café et de quelques produits bruts au port de Douala. Le paternel « papa Si » qui est aussi arbitre de football dirige avec beaucoup de rigueur sa petite famille. Et son premier-né est son cobaye idéal. Pourtant, le garçon virera très tôt, dans le domaine de la musique…

Pour approfondir :   Crise anglophone : L’Armée neutralise 13 séparatistes au Nord-Ouest

L’homme de 62 ans s’en rejoindre ses pairs, Messi Martin, Fame Ndzengue, Abanda Aviateur Petit Prince…partis avant lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Yaoundé : Le marché Mvog-Ada victime d’un grave incendie

Liberte

Maurice Kamto et Cie lancent une campagne pour la libération de leurs camarades de parti