in

Maroc : Un homme apprend qu’il n’est pas le père des 8 enfants de sa campagne

Maroc : Un homme apprend qu'il n'est pas le père des 8 enfants de sa campagne

Un fait totalement aberrant et incroyable s’est produit au Maroc. En effet, après plus de 30 ans de mariage avec sa compagne, un marocain de 50 ans a appris qu’il était stérile et donc qu’il n’était pas le père des huit enfants issus de son mariage. Quand il a appris la nouvelle, la stupéfaction fut totale pour le quinquagénaire qui a immédiatement demandé le divorce, mais sa femme qui a caché ce mensonge énorme durant tout ce temps est décidé à rendre la tâche particulièrement difficile à son conjoint. Lorsqu’il a annoncé son intention de divorcer la femme avec l’appui de ses enfants a décidé de dépouiller le pauvre homme de tous ses biens, il fut même agressé physiquement par ces derniers, incroyable.

 

Maroc : Un homme apprend qu'il n'est pas le père des 8 enfants de sa campagne
Certificat de mariage (c) Droits Réservés

Selon le site marocain Bladi.net, l’homme a découvert cette triste vérité par l’intermédiaire de son frère, les faits se sont déroulés dans le nord-ouest du Maroc. Alors que le frère du quinquagénaire s’est plaint auprès de lui du comportement de l’une de ses «filles» c’est à ce moment que la vérité a éclaté.

Le choc fut brutal et la suite des événements ahurissants

Il fut révélé à notre homme qu’il n’était pas le père des huit enfants de la famille, interloqué et ne se faisant pas à l’idée de cette nouvelle, l’homme a alors eu recours à un diagnostic médical pour avoir s’il était stérile. Il a consulté un spécialiste et les résultats des analyses furent sans appel, le quinquagénaire est stérile depuis au moins 30 ans maintenant.

Choqué et complètement déboussolé par ce qui lui arrivait, l’homme a demandé le divorce mais sa compagne et ses enfants ont poussé le bouchon de la lâcheté très loin en l’expropriant de tous ses biens. D’après les médias locaux, l’homme de 50 ans s’est retrouvé dans l’incapacité de payer les frais de son divorce qui s’élèvent à 40.000 dirhams (3.760 euros). Selon certaines indiscrétions l’homme a fait appel à une association des droits de l’Homme pour lui apporter assistance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Nigéria : Aliko Dangote va devenir encore plus riche

    Nigéria : Aliko Dangote va devenir encore plus riche

    Messanga Nyamding accuse l’ancien ministre Moukoko Mbonjo de « pourrir la vie des militants du RDPC »

    Messanga Nyamding accuse l’ancien ministre Moukoko Mbonjo de « pourrir la vie des militants du RDPC »