in

Marche du MRC à Ebolowa : David Eboutou attire l’attention du Sous-préfet d’Ebolowa 1er

Marche du MRC à Ebolowa : David Eboutou attire l’attention du Sous-préfet d’Ebolowa 1er

L’autorité administrative a d’abord accepter la manifestation publique du MRC à Ebolowa. Quelques heures après, il est revenu sur sa décision et a interdit cette manifestation. Le MRC Sud n’entend pas se plier à la décision du Sous-préfet et compte tenir son meeting ce vendredi 1er novembre comme l’a rapporté Lebledparle.com.


Marche du MRC à Ebolowa : David Eboutou attire l’attention du Sous-préfet d’Ebolowa 1er
David Eboutou (c) Droits réservés

Dans une tribune publiée sur sa page Facebook ce vendredi, David Eboutou, acteur de la société civile et natif du Sud attire l’attention de l’administrateur civil sur les risques d’Emeutes, après ce que Sangmélima a connu en début du mois d’octobre. Lebledparle.com vous propose l’intégralité de la tribune.

Tensions en vue ce jour à Ebolawa : monsieur le Sous-préfet d’Ebolawa 1, vous êtes responsable de ce qui pourrait se produire à Ebolawa ce jour…

C’est incroyable ce qui se passe à Ebolowa. Le sous-préfet d’Ebolowa 3 a bel et bien signé dans la matinée du 29 octobre 2019 un récépissé d’autorisation de manifestation publique pour le 01 novembre 2019 au stade municipal de Nko’ovos en faveur du MRC. Il s’agissait d’une demande d’autorisation accordée au MRC afin que les responsables de ce parti politique au plan local présentent leur nouvelle recrue Sam Séverin Ango, journaliste et activiste politique.

Dans la soirée du même 29 octobre 2019, le même sous-préfet d’Ebolowa reviendra à la charge cette fois pour annuler sa première autorisation et pour interdire le meeting du MRC dont le récépissé d’autorisation avait déjà été délivré aux responsables de ce parti.

Le motif de subterfuge utilisé par le sous-préfet est particulièrement ridicule. Il dit craindre des affrontements entre militants du RDPC ayant selon lui prévu une cérémonie au même lieu ce jour.

Dans ce théâtre qui ne fait plus rire, on peut bien se demander comment le sous-préfet a-t-il pu signer deux autorisations de manifestations publiques à deux formations politiques pour le même lieu et pour le même jour ? Ça ne semble pas tenir !

Il est plutôt clair que des pressions ont été exercées.

J’ai personnellement eu Sam Séverin Ango au téléphone hier. Son équipe et lui ont engagé des dépenses qui s’élèvent à ce jour à des dizaines de millions de franc CFA en termes de matériaux, de logistiques, d’entretien d’espace, de tee-shirt, flyers, location des véhicules etc… Qui les remboursera ?!

C’est cette inconséquence et attitude irresponsable du sous-préfet d’Ebolowa 1 qui doit être la principale cause des exactions qu’on pourrait avoir à Ebolowa ce jour car, Sam Séverin Ango et le Président Régional MRC Sud, Apollinaire Oko affirment qu’ils tiendront bel et bien leur meeting malgré l’interdiction et la forte présence policière déjà signalée sur les lieux.

Pour finir, je continu de me demander s’il n’est plus possible dans ce pays d’encadrer un simple petit meeting de présentation de nouveaux militants d’un parti politique ?!

Attention à la petite goutte d’eau qui pourrait venir faire déborder le vase !

David Eboutou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Violemment critiquée sur la toile, le RDPC vole au secours de Brenda Biya

    Cameroun : Violemment critiquée sur la toile, le RDPC vole au secours de Brenda Biya

    Coupe du monde U17 Brésil 2019 : Le Cameroun dans l’impasse !

    Coupe du monde U17 Brésil 2019 : Le Cameroun dans l’impasse !