in

Marc Houessou, Directeur général de DBS TV désavoue Banda Kani et promet de respecter la décision du CNC

Marc Houessou, Directeur général de DBS TV désavoue Banda Kani et promet de respecter la décision du CNC

Le promoteur du média a fait cette promesse en raison du respect qu’il porte à l’égard du CNC et du chef de l’Etat.

Marc Houessou, Directeur général de DBS TV désavoue Banda Kani et promet de respecter la décision du CNC
 Marc Houessou (c) Droits réservés

Le 5 juillet 2021, Joseph Chebonkeng Kalabubse, nommé un mois avant, par décret présidentiel comme nouveau président du Conseil national de la Communication(Cnc), a sanctionné certains hommes des médias au rang desquels, le journaliste Stive Ngos de DBS Tv.

Réagissant à cette décision de l’organe régulateur des médias au Cameroun, André Banda Kani a tiré à boulet rouge sur le journaliste émérite de la Crtv.

« Le petit journaleux qui est au CNC là, il n’est pas né, qu’il rentre se renseigner. Et comme il nous déclare la guerre, on lui fera la guerre. Ce petit journaleux-là qui a la faveur d’un décret, se croit autorisé à juger un combat multimillénaire. Il n’était même pas encore né, il ne savait pas s’il allait naitre, il ne sait pas ce que sait, ce n’est pas à son niveau…», s’est indigné le président national du Nouveau Mouvement populaire (NMP).

En homme modéré, Marc Houessou, promoteur de ladite chaine, s’est dit respectueux des institutions qu’incarne le président Paul Biya : « Le CNC est dans son rôle, nous sommes dans le nôtre », a-t-il indiqué.

Pour l’homme d’affaires c’est « par respect pour le président Paul Biya, par respect pour cette institution » qu’ils ont estimé qu’il n’était pas « important » de défier les textes de Joe Chebonkeng Kalabubse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Fête nationale de France : Paul Biya adresse ses félicitations à Emmanuel Macron

    Fête nationale de France : Paul Biya adresse ses félicitations à Emmanuel Macron

    Un jeune homme tué pour une bière dans le Sud Cameroun