in

Manifestations contre Paul Biya à Genève : Les syndicats de transporteurs taclent la B.A.S

Manifestations contre Paul Biya à Genève : Les syndicats de transporteurs taclent la B.A.S

Le 29 juin 2019, un groupe anti régime Biya a fortement manifesté dans les rues de Genève en Suisse, exigeant le départ imminent de Paul Biya de l’hôtel Intercontinental.

Manifestations contre Paul Biya à Genève : Les syndicats de transporteurs taclent la B.A.S
Agence de Voyage

Suite à ses actes qualifiés d’antipatriotiques, plusieurs réactions d’indignation, aussi bien de la classe politique que de la société civile ont suivi.

Le 2 juillet 2019, dix syndicats nationaux des transports routiers ont signé un communiqué se distanciant des manifestations contre le régime Biya organisées par la « Brigade anti-Sadinards ».

Lebledparle.com vous propose ci-dessous, l’intégralité de ce communiqué

« À la suite de la manifestation du 29 juin à Genève de la part de certains de nos frères et sœurs camerounais, nous, présidents nationaux des syndicats de transporteurs, condamnons avec véhémence cette attitude antipatriotique. Quel Cameroun prétend-on défendre en ternissant son image ou en le ridiculisant aux yeux du monde ? Nous sommes fâchés de cette pratique qui n’honore pas le peuple camerounais. Les réclamations ou insatisfactions, légitimes ou non, sont encadrées par une multitude d’approches citoyennes ainsi que des fiches appropriées bien inscrites dans nos textes fondamentaux à cet effet. Car, il faut rappeler que la grandeur d’un peuple est la défense de ses valeurs qui l’ont trouvé. Nous y avons cru hier, nous le croyons aujourd’hui et nous le croirons toujours. Nous condamnons fermement ces agents ignobles et réitérons notre engagement indéfectible au respect scrupuleux de nos institutions, parmi lesquelles le plus haut dirigeant est le Président de la République du Cameroun, Son Excellence Paul Biya, qui est le chef de l’État et non le chef de certains Camerounais. Nous sommes fiers et jaloux de notre cher et beau pays, le Cameroun, au-delà de certains principes, qu’il nous faut aujourd’hui harmoniser. Nous appelons toutes les parties prenantes du secteur des transports routiers à être plus patriotes, vigilantes et plus matures. Car nous allons tous passer, mais le Cameroun restera ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    CAN 2019 : Historique des rencontres en CAN entre les seize qualifiés

    CAN 2019 : Historique des rencontres en CAN entre les seize qualifiés

    Ebolowa : Le linge sale de la Femme et de la Famille lavé au cours d’une sectorielle régionale

    Ebolowa : Le linge sale de la Femme et de la Famille lavé au cours d’une sectorielle régionale