in

Mamadou Mota : « Quand on suit une bande appelée influenceurs d’Etat, on finit par perdre les repères »

Mamadou Mota : « Quand on suit une bande appelée influenceurs d’Etat, on finit par perdre les repères »

La guerre virtuelle déclenchée dans les réseaux sociaux entre Ivoiriens et Camerounais n’a pas laissé indifférent, Mamadou Mota qui regrette le rôle joué par des « influenceurs d’Etat ».

Mamadou Mota : « Quand on suit une bande appelée influenceurs d’Etat, on finit par perdre les repères »
  Mamadou Mota(c) Droits réservés

Les réseaux sociaux ont servi de moyens pour des internautes ivoiriens et camerounais de se lancer les pics au point d’atteindre les institutions et les hommes qui les incarnent.

Face à cette situation, le vice-président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun(Mrc), Mamadou Mota, a souhaité que les deux partis qui se sont querellés, reviennent aux meilleurs sentiments.

« Quand on suit une bande appelée influenceurs d’Etat, on finit par perdre les repères. Huer les visiteurs, apprendre l’hymne nationale de l’Egypte alors qu’un refrain funéraire nous dépasse, juste pour montrer notre degré de haine ubuesque. Vivement que notre humanité et notre hospitalité reviennent », a-t-il réagi en commentaire d’une publication de Charles lé Goudé sur sa page Facebook le 28 janvier 2022.

Rappelons qu’au même titre que cet ingénieur agronome, des artistes à l’instar de Charlotte Dipanda, ont conseillé aux internautes émotionnés d’enterrer la hache de la guerre et de rester fair-play.

Dans la même veine, le ministre camerounais du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona, a voulu que les discours désobligeants des uns à l’endroit des autres ne gâchent pas cette fête culturelle et sportive, facteur de cohésion et d’unité, qu’est la Can.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Clash entre Ivoiriens et Camerounais : Charles Blé Goudé joue la carte de pacificateur

    Clash entre Ivoiriens et Camerounais : Charles Blé Goudé joue la carte de pacificateur

    Roger Milla-CAN 2021 : « Je demande aux gens qui critiquent inutilement mon pays d’arrêter »

    Roger Milla-CAN 2021 : « Je demande aux gens qui critiquent inutilement mon pays d’arrêter »