in

Littérature : Blick Bassy obtient le Grand prix littéraire d’Afrique noire 2017

Littérature : Blick Bassy obtient le Grand prix littéraire d’Afrique noire 2017

Le musicien camerounais Blick Bassy obtient le Grand prix littéraire d’Afrique noire 2017 pour son 1er roman « Le Moabi cinéma », paru en 2016, apprend-t-on sur la page twitter de la CRTV.


Littérature : Blick Bassy obtient le Grand prix littéraire d’Afrique noire 2017
Blick Bassy – DR

L’artiste musicien camerounais Blick Bassy a publié son premier roman intitulé « Le Moabi Cinema », le 11 mai 2016 aux éditions Gallimard. Pratiquement un an après, l’artiste-écrivain vient d’obtenir, le Grand prix littéraire d’Afrique noire (GPLA) 2017. Le roman paru dans la collection « Continents noirs », de Gallimard, parle de l’immigration, le roman raconte les aventures d’un héros candide et rusé, Boum Biboum, prêt à s’envoler pour l’Occident.

L’auteur aborde plusieurs autres thèmes, à savoir la religion (les longues prières dans le salon d’un commissaire de police aux aurores), les églises d’éveil (refuge des populations en perdition), la prostitution (les Chinoises « casseuses de prix » en guerre contre les « Cameruineuses », la feymania (escroquerie à grande échelle), l’inertie des politiques, le blanchiment de la peau, les prêtres pédophiles qui finissent polygames…

Chaque année, depuis 1961, de nombreux auteurs africains reçoivent le prix littéraire d’Afrique noire. Ce Grand prix littéraire d’Afrique noire est attribué chaque année par l’association des écrivains de langue française, l’ADELF.

Blick Bassy est né au Cameroun en 1974. Auteur-compositeur, interprète, producteur et secrétaire général de Zone Franche, le réseau des musiques du monde, il vit aujourd’hui à Paris. Il succède à sa compatriote Hemley Boum, gagnante de la dernière édition (2015) avec son roman « Les maquisards ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ulrich Takam : « Tous les comiques ne sont pas des humoristes…»

    Ulrich Takam : « Tous les comiques ne sont pas des humoristes…»

    Affaire TKC : La Fecafoot suspend les 4 arbitres du match TKC - Botafogo

    Affaire TKC : La Fecafoot suspend les 4 arbitres du match TKC – Botafogo