in

Lions Indomptables: Les notes…

Lions Indomptables: Les notes…

Les notes attribuées aux joueurs sont le résultat de mon regard sur le match face à l’Ouzbékistan. Elles constituent une indication sur la forme du jour et aucunement sur le talent ou l’ensemble de la carrière.

André Onana 6,5/10: Lorsqu’un gardien de but est l’homme du match de son équipe, c’est une indication sur la domination subie et le rôle joué pour éviter le pire. Les deux buts encaissés étaient inévitables de sa position. Mais ce sont davantage les sauvetages de l’ancien pensionnaire de la Fundesport qui ont ébloui. Mon avis: validé pour le mondial.

Nicolas Nkoulou 3/10 : À chaque fois qu’il a défensivement été sollicité, il était en difficulté. Le placement qui fait la particularité des défenseurs expérimentés, était absent. Aucune relance lumineuse et lui qui avait même marqué un but inoubliable à la Can 2017, aura été très discret sur les rares phases offensives des Lions. Il manque cruellement de rythme. Mon avis: Ne peux pas occuper une place aussi importante pour le mondial quand on a beaucoup de choix au même poste. Pas validé.

Jean Charles Castelleto 2,5: Peut-être la fatigue du voyage, peut-être intimidé par la présence de Nkoulou qu’il regardait alors qu’il était encore au centre de formation. Mais il était totalement méconnaissable. Parce qu’il avait déjà montré jusque-là mieux que ce qu’on a vu, il a des circonstances atténuantes. Mon avis: On ne peut pas se passer de lui malgré une méforme ponctuelle. Validé pour le Qatar.

Nouhou Tolo 1,5/10 : Qu’elle est lointaine la Can où on croyait avoir trouvé le successeur de Pierre Wome! On avait l’impression qu’il ne cernait pas sa position réellement. Son activité sur le côté était nulle. Or la prise d’initiatives aurait permis de réduire la poussée offensive des ouzbeks. Mon avis: Validé pour le Qatar faute de mieux, mais comme remplaçant.

Enzo Ebosse 5/10: Quelques phases de balbutiements, mais correct pour un premier match. Il a sauvé les meubles d’une défense complètement à la rue et c’est d’ailleurs pourquoi débordé d’activités par moments, il a eu des trous d’air. Très prometteur. Mon avis : Validé pour le Qatar, mais décalé sur la gauche. Rigo doit tenter ce coup, maintenant que Nouhou est dans le trou et Oyongo est hors-jeu. Le temps presse et on peut l’essayer.

Fai Collins 4/10: Ses qualités sont connues et sont les mêmes. Il est volontaire et besogneux. Point. J’ai l’impression que l’action de la qualification à Blida a fini par donner l’illusion au staff qu’il peut faire à la perfection le boulot de piston. Il peut avoir des éclairs, mais il n’a pas le profil. Il doit avoir un complément efficace devant lui. Comme Geremi et Lauren en 2000. Mon avis: Son investissement est indéniable. Bien utilisé, il peut être plus utile. Validé pour le Qatar.

Christopher Wooh 4/10: Si le deuxième but n’avait pas existé, il aurait mérité mieux. Parce qu’il a apporté une fougue, une vivacité et une folie à cette défense. Mis en confiance il peut faire mieux. Offensivement présent et entreprenant, il est un défenseur moderne qui apporte du surnombre devant. Mon avis : Rigo doit prendre le risque que Henri Michel a pris avec lui en 94, mais de façon inversée. L’enlever de l’axe et l’envoyer sur le côté. Il a les jambes pour. Il peut surprendre. L’axe est une charge qui nécessite confiance, maturité et adaptation. Validé pour le Qatar.

Olivier Cham 5/10: Bonne activité, bel engagement. Il a essayé de jouer vite vers l’avant. Mais il jouait beaucoup trop à plat pour enclencher les actions vers l’avant. Il s’est marché sur les pieds plusieurs fois avec Mandjeck et à la fin il était cramé. Il peut être utile en sous couvert dans ce milieu et jamais en costume de patron. Il doit élever son niveau de jeu et il est difficile de lui donner plus de crédit face à une équipe moyenne. Mon avis: validé pour le Qatar en position de second couteau au banc.

Georges Constant Mandjeck 2,5/10: En retard sur presque toutes les actions, dans un match de Coupe du monde, il aurait d’ailleurs été expulsé pour sa faute sur un joueur qui est sorti d’ailleurs du match. S’il n’y a pas forcément de drame à rappeler des joueurs de ce calibre, il faut les confiner à un rôle autre. Il peut aider avec son expérience pour protéger les acquis lorsque nous sommes en position de force. Jamais pour être le métronome. Il a perdu sa fraîcheur et manque de rythme. Mon avis : Pas validé pour le Qatar. À ce poste on a le choix.

Moumi Ngamaleu 4/10: Je ne sais pas qui a convaincu ce joueur qu’en jouant essentiellement défensif avec les Lions, il a plus de chances d’être sélectionné. Ce n’est pas normal de bousiller autant de potentiel offensif ! Conséquence, on se réduit à apprécier son apport défensif. Soit il devient le piston droit qu’on cherche tant compte tenu de ses aptitudes défensives et offensives, soit il doit prendre plus d’initiatives vers l’avant. Mon avis : Validé évidemment pour le Qatar, avec un job description plus clair.

Bryan Mbeumo 5,5/10: « Nous fîmes, ce que nous pûtes »😂 Il aura essayé d’honorer à la perfection sa première cape. Il est resté le même qu’en club dans son investissement. Le but n’est pas venu et l’organisation du jeu ne lui a pas permis d’étaler ses qualités en profondeur et de baroudeur. Il a proposé des solutions offensives mal exploitées. Mon avis: il est indéboulonnable dans ce compartiment. Il faut lui trouver le binôme approprié et c’est en fonction de lui qu’il faut bâtir la stratégie offensive. Validé pour le Qatar.

Vincent Aboubakar 3,5/10: Je persiste à penser qu’il ne peut pas être utilisé comme avant-centre de fixation. Il s’éloigne beaucoup des 18 mètres et il aime venir de loin parce qu’il surestime sa capacité technique. Il a le profil d’un faux neuf qui doit s’appuyer sur un véritable renard de surface, un profil à la Trezeguet, Haaland, Lewandoski… l’importance qu’il a pris depuis la Can doit embêter le staff qui se sent obligé de lui confier un rôle qu’il ne peut plus assumer totalement. Mon avis : Validé évidemment pour le Qatar, mais dans un rôle qui n’est pas très loin de celui de Roger Milla en 90…

Pierre Kunde Malong 5.5/10 : Pour le peu qu’on a vu après sa rentrée, il a largement fait mieux que ce qui a été fait avant. Parfois brouillon et dispersé son principal défaut, il a montré qu’il avait un potentiel. A défaut d’être un titulaire, il est une valeur sûre du banc. Mon avis : Validé pour le Qatar.

Impossible de noter Jean Pierre Nsame, Georges Kevin Nkoudou et autres, rentré tardivement en jeu. Que Dieu vous bénisse !

Martin Camus MIMB

La Plume de Jésus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Ce que l'histoire nous enseigne de la défaite concédée (2-0), en amicale par le Cameroun face à l’Ouzbékistan

    Ce que l’histoire nous enseigne de la défaite concédée (2-0), en amicale par le Cameroun face à l’Ouzbékistan

    Samuel Eto’o après la défaite du Cameroun face à l’Ouzbékistan : « j’ai souhaité voir l’équipe du Cameroun perdre »

    Samuel Eto’o après la défaite du Cameroun face à l’Ouzbékistan : « j’ai souhaité voir l’équipe du Cameroun perdre »