in

Les villes mortes boycottées par les populations dans le Sud-ouest

Le mot d’ordre d’une semaine de ville morte, lancé par des séparatistes dans la Région du Sud-Ouest pour dire « Non » au CHAN 2021 de football, est diversement suivi ce mardi, jour de matches à Limbè.

Si dans certaines villes comme Tiko, Mutengene, Buea, les activités tournent au ralenti, ce n’est pas le cas à Limbè où les populations vaquent normalement à leurs occupations. Cette Région et celle du Nord-Ouest, sont en proie à une profonde crise qui met en péril la sécurité.

Le gouvernement a renforcé la sécurité autour de l’organisation du CHAN 2021 dans les villes de Limbe et Buea. La Première journée de la compétition, entamée le 16 janvier à Yaoundé, sera bouclée ce mardi soir au stade omnisports de Limbe avec au Programme, les matches du Groupe D : Zambie – Tanzanie (17h) et Guinée – Namibie (19h).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Grave accident de la circulation ce mardi dans la Région de l’Ouest

Les unes du 20 janvier 2021

Cameroun : La revue de presse du mercredi 20 janvier 2021