in

Législatives et Municipales de 2020 : Le SDF dément avoir retiré certaines de ses listes dans le Nord-ouest

IMG 0019 modif

Le mercredi 8 janvier 2020, une information a circulé sur l’espace médiatique camerounais, annonçant le retrait des listes du Social Democratic Front de Ni John Fru Ndi de la course aux élections législatives et municipales de février 2020 dans l’arrondissement de Ndu, circonscription administrative rattachée au département du Ndonga-Mantung, région du Nord-ouest.

IMG 0019 modif
Joshua Osih (c) Droits réservés

Dans un article y relatif paru dans les colonnes du journal Mutations en kiosque le 7 janvier 2020, lebledparle.com apprenait que les candidat investis dans cette circonscription l’ont fait savoir à travers une correspondance en 3 points adressée au président régional du SDF : «Nous membres de la circonscription électorale de Ndu, déclarons notre non-participation à quelque processus électoral que ce soit, jusqu’à ce que la paix soit restaurée dans notre communauté et dans le Nord-ouest et le Sud-ouest en général», pouvait-on lire.

Une information confirmée par Jean Robert Wafo, le président du Shadow cabinet du Sdf en charge de la communication, sur les antennes de la Radio France internationale (RFI) ce jeudi matin.

Réagissant à cette actualité ce jeudi 9 janvier 2020 sur les ondes de la radio ABK, le vice-président du parti, Joshua Osih a nié en bloc ces allégations : « Il n’y a aucune liste du SDF qui n’a été retirée nulle part. Nous allons à cette élection et nous gagnerons des sièges. Nous ne pouvons arrêter la guerre que si nous sommes représentés dans les institutions »

Par la suite, le 4e à l’élection présidentielle du 7 octobre 2018, est revenu sur la rumeur qui lui attribue une nationalité suisse, non sans réitérer son amour pour le Cameroun : « J’ai choisi d’être camerounais, je suis camerounais et je vis au Cameroun. Je ne suis pas au tribunal. Je n’ai pas de nationalité suisse, ni une autre nationalité ».

Le vice-président à la Fédération camerounaise de Football s’est aussi prononcé sur ses objectifs politiques. Il affirme dans ce sens que sa mission première est d’évincer Paul Biya : « Mon objectif est de faire partir M. BIYA du pouvoir », a-t-il indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Incendie

    Cameroun : Le bilan de l’incendie survenu à la délégation du Travail et de la Sécurité sociale du Fako

    Impot

    Fiscalité : Le Cameroun instaure un timbre fiscal spécial de 25 000 FCFA sur certains documents administratifs