in

Le syndicaliste Jean Marie Zambo Belinga totalise 4 ans de détention provisoire sans jugement

Jean Marie Zambo Amougou

Le président de la Confédération syndicale des travailleurs du Cameroun (Cstc), Jean Marie Zambo Belinga a été incarcéré à Kondengui le 14 juillet 2017 pour des faits de détournement dont l’accuse le Directeur de la Maetur Louis Roger Manga.


Jean Marie Zambo Amougou
Jean Marie Zambo Belinga (c) Droits réservés

Depuis aujourd’hui 47 mois, est placé en détention provisoire sans jugement, avec près de 30 passages devant les magistrats du Tribunal Criminel Spécial.

Selon nos informations, Jean Marie Zambo Belinga est poursuivi pour « détournement de 69 parcelles de terrain frauduleusement attribuées à des prix non-conformes à des tiers, dont 25 dans la seule zone de Mfandena Omnisports ».

Selon Louis Roger Manga, le plaignant, une parcelle valuée à 30 millions de FCFA par exemple, a été facturée à 10 millions de FCFA et au final, la Maetur n’a encaissé que 6 millions de FCFA. Jean Marie Zambo était au moment des faits, directeur technique de la Maetur puis directeur commercial.

« Mais, des accusations invraisemblables rétorquent ses avocats et d’autres syndicalistes qui a toujours entretenu un train de vie très modeste.  Dans cette affaire, plusieurs observateurs y voient une guerre contre ce défenseur des droits des travailleurs. D’ailleurs le Directeur général de la Maetur, Louis Roger Manga avait commencé par demander son licenciement. Ce dont le Conseil d’administration s’était opposé. Aujourd’hui, il est à 47 mois de détention provisoire », nous confie une source.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nattes

Plus de 1000 pièces de nattes de contrebande d’origine asiatique saisies au Nord

Chouta Paul RSF

Reporter Sans Frontières dénonce le harcèlement judiciaire contre Paul Chouta