in

Le sous-préfet d’Ebolowa 1er interdit une manifestation de Survie-Cameroun prévue ce 20 mai

Le sous-préfet d’Ebolowa 1er interdit une manifestation de Survie-Cameroun prévue ce 20 mai

Akondi Elvis Mbahangwen, sous-préfet d’Ebolowa 1er, capitale de la région du Sud-Cameroun s’est farouchement opposé à la volonté de l’association de Maurice Kamto de sensibiliser les populations le jour de la célébration de la fête nationale de l’Unité.

Le sous-préfet d’Ebolowa 1er interdit une manifestation de Survie-Cameroun prévue ce 20 mai
Ebolowa (c) Droits réservés 

L’association Survie Cameroon Survival initiative (SCSI) du leader du MRC a prévu ce mercredi 20 mai 2020, une campagne de sensibilisation des populations dans le cadre de la lutte contre le Coronavirus. Elle voulait en profiter pour procéder à la distribution des masques, solutions hydroalcooliques, savons et bien d’autres produits nécessaires pour empêcher la propagation du virus.

Selon Akondi Elvis Mbahangwen, Survie Cameroon Survival initiative de l’opposant Maurice Kamto, est illégale, subséquemment ne peut se déployer sur son territoire de commandement.  Ainsi, le chef de terre a signé le 19 mai, une décision portant interdiction des manifestations organisées par l’association SCSI.

« Il est interdit pour compter de la date de signature de la présente décision, les manifestations programmées le mercredi 20 mai 2020 dans la ville d’Ebolowa et ses environs par Monsieur Evina Engoto et ses amis, mandataires de l’initiative fantôme Survie Cameroun. L’initiative fantôme survie Cameroun (Survival Cameroon initiative) est une association qui n’a pas d’existence légale et par conséquent tout acte qu’elle pose est illégal », a expliqué le sous-préfet, Akondi Elvis Mbahangwen.

Cette décision, déjà désapprouvée par l’opposition, va relancer le débat sur la gestion de la pandémie du Coronavirus dans la ville d’Ebolowa où le 15 mai dernier, un chef traditionnel, venu d’un village lointain de la région natale du Chef de l’État Paul Biya, n’a pas usé de moyens détournés pour dire que le don du Président de la République pour la lutte contre le Coronavirus, reçu des mains d’un sous-préfet à Ebolowa, était insignifiant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Michèle Ndoki : « Je n'ai jamais utilisé le terme Président élu pour parler de Maurice Kamto »

    Michèle Ndoki : « Je n’ai jamais utilisé le terme Président élu pour parler de Maurice Kamto »

    Cameroun : Les raisons du limogeage d’Alfred Nguini

    Cameroun : Les raisons du limogeage d’Alfred Nguini