in

Le Nigéria a dépensé 5 717 milliards FCFA pour l’achat du carburant en 2021

Premier produit d’importation du pays, derrière le Blé et les véhicules, le carburant s’est emparé de 19% des importations totales du Nigéria une enveloppe globale de 20 840 milliards nairas (50,3 milliards $) en 2021, selon les statistiques de la NBS, le Bureau national des statistiques.

Le Nigéria, géant africain du pétrole brut, couvre la quasi-totalité de ses besoins en carburant en Europe. En 2021, le pays a dépensé 3 966,6 milliards nairas, soit 5 717 milliards FCFA, pour l’achat de carburant. Un montant qui représente près de 2 fois le PIB réunis de la Gambie, du Cap-Vert et de la Guinée-Bissau.

En comparaison à fin 2020, les achats de carburant de ce pays d’Afrique de l’Ouest ont grimpé de 14,64%. Une évolution qui est attribuée à la levée des mesures de confinement, liées à la crise sanitaire de la Covid-19.

Au cours de l’année 2021, les plus importants volumes d’importations de carburant ont été observés au 3ème et 4ème trimestre avec respectivement 1 053 milliards et 1 444 milliards nairas importés.

Il faut relever que les importations de carburant du Nigéria sont motivées par le fait que le pays ne dispose pas d’infrastructures adéquates pour la transformation de son pétrole brut.

En 2017, Aliko Dangote, à la tête de l’un des plus grands conglomérats du continent africain, a lancé la construction d’une raffinerie de pétrole au Nigéria. D’un coût de 15 milliards de dollars, l’infrastructure à une capacité de 650 000 barils par jour, soit la plus grande raffinerie du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Paul et Chantal Biya adressent leurs condoléances à l’épouse de feu Hamidou

    Paul et Chantal Biya adressent leurs condoléances à l’épouse de feu Hamidou

    Imbroglio autour de l’organisation des obsèques de Nkodo Si Tony

    Imbroglio autour de l’organisation des obsèques de Nkodo Si Tony