in

La Banque mondiale dote le Cameroun de 57 milliards de FCFA pour améliorer l’Education de Base dans les ZEP

ZEP

C’est une information rendue publique le 27 novembre 2020, au cours de la seconde session ordinaire du comité de pilotage du Programme d’appui à la réforme de l’éducation au Cameroun (Parec).

ZEP
 Une salle de classe en ZEP (c) Droits réservés

En mettant à la disposition du Cameroun un financement de 57 milliards de FCFA, la Banque Mondiale(BM) vient de resserrer ses liens de coopération.

C’était au cours au cours de la seconde session ordinaire du comité de pilotage du Programme d’appui à la réforme de l’éducation au Cameroun (Parec) le 27 novembre dernier que l’annonce a été faite.  

En détails, cette nouvelle enveloppe budgétaire destinée aux communes des trois régions septentrionales du pays et de l’Est, qualifiées de Zones d’éducation prioritaire(ZEP), « servira concrètement au recrutement de 6 000 instituteurs en plus des 12 000 préalablement prévus, l’extension de la distribution gratuite des manuels scolaires essentiels à toutes les écoles primaires publiques du pays, la formation de 120 000 enseignants à l’utilisation de nouveaux curricula, l’enrôlement de plus de 40 000 élèves dans les centres préscolaires communautaires des zones rurales », explique Investir au Cameroun.

Pour sa part, le ministre de l’Education de Base, par ailleurs président du Comité de pilotage du Parec, le Pr Laurent Serge Etoundi Ngoa, s’est félicité « de cette perspective qui renforce les indicateurs d’amélioration de la qualité de l’éducation, à l’exemple du nombre d’enseignants à recruter, du nombre de manuels à distribuer et du taux de possession du manuel par élève, etc. ».

Pour rapel, la Banque mondiale avait oautorisé un décaissement de 125 millions de dollars soit 71 milliards de FCFA en faveur de l’éducation au Cameroun, lors de son Conseil d’administration tenu le 16 juillet 2020.

Avant cela, l’institution bancaire mondiale basée à Washington aux Etats-Unis d’Amérique avait,  au mois d’avril 2020, d’abord alloué un financement de 100 milliards de FCFA pour la réforme de l’éducation et le développement des projets sociaux au pays de Paul Biya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CHAN 2021 : La CAF retient 3 arbitres camerounais

Maurice Kamto et Paul Eric Kingue

Paul Éric Kingué : « C’est Kamto qui m’a trahi parce qu’on avait une entente qu’il n’a pas tenu…»