in

L’Agence française de Développement va financer deux projets de lutte contre le Covid-19 au Cameroun

AFD Visite JY Le Drian 100

Ledit financement rentre dans le cadre des six nouveaux projets annoncés par l’Agence française de Développement (AFD) pour soutenir 16 pays africains dans la lutte contre le coronavirus.

AFD Visite JY Le Drian 100
Image d’illustration (c) Droits réservés 

L’AFD dans un communiqué publié le 21 avril 2020, a annoncé le financement de six premiers projets pour soutenir 16 pays africains dans la lutte contre la pandémie du Covid-19. Ce financement s’inscrit dans l’initiative « Covid-19-Santé en commun », mise en place par l’AFD.

À en croire le communiqué, le financement de l’AFD se chiffre à 12 millions d’euros en subvention soit 7, 871 milliards de FCFA. Il est question à travers cette action qui touche en priorité l’Afrique subsaharienne et les pays de l’océan Indien de freiner la progression du nouveau coronavirus.

Le cas spécifique du Cameroun

Sur ces 6 projets, le Cameroun bénéficiera de deux d’entre eux. Il s’agit du projet d’appui à la recherche-action sur la pandémie et à la définition de la riposte africaine à l’épidémie de Covid-19 (Ariacov), dont le montant de subvention est de 2,2 millions d’euros. Le montant sera reversé à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD).  Ensuite, du projet du renforcement des capacités de réponse des ministères de la Santé en Afrique à la pandémie de Covid-19 dont l’enveloppe s’élève à hauteur 2 millions d’euros.

Les financements ici annoncés seront répartis entre le Bénin, Cameroun, Ghana, Guinée, République démocratique du Congo et Sénégal pour le premier projet et le Sénégal, le Burkina Faso, le Cameroun, la République centrafricaine et la République démocratique du Congo pour le second.

Les projets qui touchent le Cameroun avaient déjà été présentés par l’ambassadeur de France au Cameroun. C’était au cours d’une audience à lui accordée par le ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI). S.E Christophe Guilhou annonçait alors qu’un financement de 700 millions de F CFA allait être mis à la disposition du Cameroun pour soutenir la recherche scientifique. Ces fonds seront consacrés aux activités des chercheurs du Centre Pasteur, de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement du Cameroun (Cirad).

Les autres projets financés par l’AFD dans le cadre de l’initiative « Covid-19-Santé en commun » sont entre autres le financement du réseau de surveillance épidémiologique et de gestion des alertes dans l’océan indien (2 millions euros), l’appui aux Instituts Pasteur en Afrique pour le dépistage rapide du Covid-19 (2 millions d’euros), le renforcement des capacités de diagnostic du Covid-19 (projet Resaolab ; 1,5 million d’euros  ), et enfin l’appui d’urgence aux hôpitaux de République démocratique du Congo (RDC) – pour un meilleur traitement des patients (Promekin II), subventionné à hauteurde2 millions d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le 22 avril 2020

Cameroun : La revue de presse de ce mercredi 22 avril 2020

mini Capture gaby

L’opposant togolais Agbeyomè Kodjo mis aux arrêts après s’être proclamé « président élu »