in

Jean de Dieu Momo dévoile pourquoi Paul Biya a créé le BIR : «Ce que les gens ne savent pas»

Le président du Paddec s’inscrit en faux face aux accusations qui traitent le Bataillon d’intervention rapide (BIR), de «milice tribale au service du président Paul Biya». Dans un texte qu’il a partagé ce jour sur Facebook, il revient sur les conditions au cours desquelles cette unité a vu le jour non sans tenir un discours dithyrambique à l’endroit de celle-ci. Lisez plutôt.

Jean de Dieu Momo (c) Droits réservés

J’entends les gens éructer que le BIR est une milice tribale au service du président Paul Biya. Rien n’est plus faux. Le BIR (Bataillon d’Intervention Rapide) est l’un des Bataillons parmi d’autres de l’armée camerounaise (les redoutables BTAP, BBR, RASS, le GPIGN, le BAFUMAR, les Forces Spéciales etc.). L’armée camerounaise dans son ensemble est la seule qui soit digne de ce nom dans toute l’Afrique subsaharienne et qui est redoutée par les prédateurs internationaux à cause de l’excellence de sa formation physique et intellectuelle.

Dans certains pays d’Afrique on a les vigiles en guise d’armée. Voilà la vérité et c’est pourquoi ce qui arrive ailleurs ne peut pas arriver au Cameroun pour la simple raison que notre armée est professionnelle et consciente des enjeux géopolitiques internationaux.

Le BIR est un Bataillon formé comme les autres corps d’intellectuels et comme chacun sait un soldat qui n’est pas intellectuellement bien formé est un assassin en puissance. Ce qui n’est pas le cas pour notre armée formée de patriotes qui ont fait l’école et dont le commandement est assuré par des intellectuels de haut vol.

Ailleurs on a des colonels qui n’ont pas le CEPE et qui ne savent faire autre chose que de tirer sur tout ce qui bouge. Le président Paul Biya a été très inspiré de créer le BIR et les autres forces de défense pour la protection de notre pays.

D’ailleurs la création du BIR est récente et aurait valu au président Biya quelques inimitiés de la part de certains amis internationaux, mais en bon patriote il protège son pays comme chacun d’entre nous construit la barrière autour de sa maison pour se protéger et protéger sa famille des bandits. Un grand bravo à toutes nos braves forces de défense confondues.

What do you think?

15 Points
Upvote Downvote

Written by Lebledparle.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Calcul + 12 = 21

GIPHY App Key not set. Please check settings

Amougou Belinga : « Abena Ondoua elle est ici tous les jours comme elle n’a ni chaussure, ni rien… »

Zambo Mar.jpg

Cameroun : Les cris de détresse de Marthe Zambo depuis le lit d’hôpital