in

Jean De Dieu Momo : « Ce n’était pas le concert du Général Valsero mais un meeting politique animé par les artistes de la talibanie »

Jean De Dieu Momo : « Ce n’était pas le concert du Général Valsero mais un meeting politique animé par les artistes de la talibanie »

C’est ce que fait savoir Jean De Dieu Momo sur sa page Facebook après la tenue du concert du rappeur camerounais au Zénith à Paris.

Jean De Dieu Momo : « Ce n’était pas le concert du Général Valsero mais un meeting politique animé par les artistes de la talibanie »
 Valsero pose avec Richard Bona et Kareyce Fotso (c) Droits réservés

Le concert de « Général » Valsero s’est tenu au Zénith de Paris le 18 décembre 2021 comme prévu. Cette salle a fait le plein d’œuf en présence de Maurice Kamto, président national pour la Renaissance du Cameroun(MRC) et son épouse.

Pour accompagner le rappeur engagé sur scène, des artistes du terroir tels que Kareyce Fotso, Richard Bona, André Marie Talla et bien d’autres, ont répondu présent.

Pour le ministre délégué auprès du ministre de la justice, c’était tout, sauf un concert musical : « Ce n’était pas le concert du Génal Valsero mais un meeting politique animé par les artistes de la talibanie. Ou bien je me trompe ? Regardez-vous même les artistes qui prestent ! », a-t-il écrit sur son mur, en y accompagnant les photos illustratives.

La présence des hommes politiques et autres activistes à ce concert de Gaston Serval Abé, a créé une levée de boucliers dans les médias. Pour Jeune Afrique, l’artiste « défie le président Paul Biya par le rap », car « le spectacle du chanteur le plus politique du pays relance les querelles entre sympathisants de l’opposition et du pouvoir depuis la présidentielle de 2018 », fait remarquer notre confrère.

Convié à cet évènement, le représentant diplomatique du Cameroun à France, André Magnus Ekoumou, a brillé par son absence comme il fallait s’y attendre.

Le goléador Samuel Etoo’o Fils s’est excusé à l’avance par son agenda trop chargé et néanmoins, adressé ses encouragements à l’auteur du titre « Lettre au président ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Frank-André Zambo Anguissa présente sa nouvelle Lamborghini à 400 000 euros

    Frank-André Zambo Anguissa présente sa nouvelle Lamborghini à 400 000 euros

    Jean De Dieu Momo écrit aux soldats : « Vous avez choisi d’exercer un métier difficile, celui de vous consumer pour protéger les vies des hommes, des femmes et des enfants »

    Jean De Dieu Momo écrit aux soldats : « Vous avez choisi d’exercer un métier difficile, celui de vous consumer pour protéger les vies des hommes, des femmes et des enfants »