in

Interview: WATA, jeune manager d’artistes: « J’ai énormément de respect pour le manager de Ténor qui est rempli de sagesse et d’intelligence »

Interview: WATA, jeune manager d’artistes: « J'ai énormément de respect pour le manager de Ténor qui est rempli de sagesse et d'intelligence »

Nous l’avons remarqué sur la toile, très actif dans la promotion des musiques urbaines du Cameroun.


Interview: WATA, jeune manager d’artistes: « J'ai énormément de respect pour le manager de Ténor qui est rempli de sagesse et d'intelligence »
Wata Romaric dans un Studio d’enregistrement à Nlongkak- Yaoundé – DR

Romaric WATA, est un jeune étudiant en droit à l’université de Yaoundé 2, impliqué dans la carrière musicale de plusieurs artistes musiciens camerounais. Son activité, il la mène parfois sans rien attendre en retour des artistes qu’il accompagne. Comme l’indique son leit motiv, « Zik kamer d’abord. », il souhaite poser sa pierre à l’édifice du « 237 music » et le faire renaitre de ses cendres. Nous l’avons rencontré. Interview.

Ce que tu fais sur la toile est à féliciter, surtout pour un jeune comme toi. Reçois d’ailleurs les encouragements de la rédaction de Lebledparle.com. Nous avons voulu savoir un peu plus sur cette activité que tu mène sur la toile. En quoi cela consiste ?

Merci à vous déjà pour cet intérêt à mon égard. S’agissant de ce travail sur la toile, je pense que Facebook comme d’autres réseaux sociaux est un moyen de partager ses goûts, ses envies et ses émotions avec ses amis, alors je partage la musique camerounaise avec ceux-ci et encore plus celle des artistes avec lesquels je travaille, car comme je dis toujours Zik kamer d’abord.

Quels artistes accompagnes-tu  jusqu’ici ?

Jusqu’ici j’accompagne des artistes camerounais comme Nernos Lekamsi, Prosby ,King Creol ,le groupe Jem’M ,key Zaide ou encore Gaël Haven . Par ailleurs , de près comme de loin, tous les artistes camerounais qui se battent afin que notre musique soit représentée à l’échelle internationale

Peut-on dire alors que tu es un manager d’artiste ?

Oui je pense qu’on peut le dire, car si pour certains je joue le rôle d’un agent pour d’autres je suis le manager.

Vis-tu de cette activité ? Ou alors c’est juste un passe temps en attendant de gagner la confiance de plus d’artistes ?

Cette question revient toujours, je ne comprends jamais pourquoi. Bien que le système musical du Cameroun ne soit pas encore celui du Nigeria ou d’Afrique du  sud par exemple, je peux dire par la grâce de Dieu, que malgré mon jeune âge, mon travail me permet d’une certaine manière d’être à l’abri du nécessaire vital pour l’instant et ce parceque  je le fais avec passion et amour et c’est cet amour qui encouragera certainement d’autres artistes à me donner leur confiance.

Quel est le rôle d’un manager d’artiste ?

 Très belle question, car certains se mettent dans cette posture sans véritablement savoir quel est leur rôle. Alors je pense qu’un manager d’artistes a pour rôle de défendre les activités et les intérêts professionnels de l’artiste ; rechercher afin qu’il y ait aboutissement d’une conclusion des contrats de travail pour l’artiste ; examiner toutes les propositions faites à son artiste ; être un conseiller écouté par son artiste ; assister ,gérer et suivre la carrière de son artiste ; faire une véritable promotion de l’artiste auprès des professionnels de la musique afin que les portes lui soient ouvertes ; bien d’autres choses dont on ne peut parler, car j’écrirais tout un livre? Et rien de tout ça ne peut se faire si la direction artistique n’est pas bien faite afin d’atteindre des cibles.

L’actualité musicale de ces dernières semaines était occupée par 03 artistes. D’aucuns ont vu des FLOP, pour d’autres des TOP. Dans ces genres de situations le rôle d’un manager semble souvent très important. Nous allons citer pas à pas les trois actus et tu nous diras ce que tu en penses et comment réagirais-tu si tu étais le manager.

  • Charlotte Dipanda qui dit ne pas connaitre d’artiste Burkina et la toile Burkinabè qui s’enflamme. Qu’est ce que cela t’a fait et comment aurais-tu géré la situation si tu étais son manager ?

Merci pour cette question. Déjà je pense que les propos de ma grande sœur Charlotte ont vraiment été travestis, car comme on dit, un texte sorti de son contexte devient un prétexte. Je  pense qu’il est possible de connaître une culture musicale sans vraiment maitriser les noms des artistes. Donc après avoir pris connaissance de cette vidéo je l’ai juste comprise. Toutes fois, vu qu’il y a eu malentendu, à la place de son manager je choisirais une date pour un véritable concert au Burkina, avec la participation des artistes locaux afin d’échanger avec eux. Mais son équipe est très professionnelle alors je pense que leurs agissements sont faits après mûre réflexion

  • Fally Ipupa giflé au Cameroun

Déjà je ne vais pas revenir sur cette gifle mais je pense que la sécurité de mon artiste passe avant tout. Donc Mr Fally et son manager ont bien réagi, vu qu’il y avait concert le lendemain. Juste demander à Fally de passer un message en s’excusant auprès de ses fans de la veille, car la sécurité d’abord, en les invitant tous au grand concert au palais des sports

  • Ténor qui invite les fans de musique Camerounaise à plus de patriotisme, après le passage de Fally.

J’ai énormément de respect pour le manager de Ténor ( Isidore Tameu aka Taphis, Ndlr) qui est rempli de sagesse et d’intelligence. Alors je pense que Ténor a parfaitement raison car nous devons soutenir notre musique. Mais juste que je lui aurais demandé de le faire comprendre autrement et surtout pas au lendemain du concert d’un artiste adulé par les camerounais car ça été perçu par certains comme de la provocation. Le système camerounais est particulier et très délicat. Ici au Cameroun nous avons les artistes capables de rivaliser avec l’étranger et c’est à nous de les mettre en avant au détriment de l’extérieur.

Interview: WATA, jeune manager d’artistes: « J'ai énormément de respect pour le manager de Ténor qui est rempli de sagesse et d'intelligence »
DR

A te suivre sur la toile, on a l’impression que le Makossa, le Bikutsi ne sont pas tes dadas. Tu sembles très attiré par la musique Urbaine uniquement. Pourquoi ? Parce que tu es jeune ?. Il faut préciser que ton petit nom sur Facebook est Wat Tory.

Ahahahaahah effectivement j’aime beaucoup la musique urbaine camerounaise, mais je pense que si elle est aussi bien faite c’est parcequ’existe des rythmes comme le bikutsi et le makossa qui inspirent énormément. Mais en me suivant de très près vous constaterez que j’aime Beaucoup ces rythmes. D’ailleurs j’écoute beaucoup petit pays, Samy Diko ,Lady Ponce Ben decca etc. La musique n’a pas de générations, car j’écoute du Eboa Lotin surtout que la jeunesse n’est qu’un état d’esprit.

Ya t-il un artiste de Makossa ou Bikutsi avec qui tu aimerais travailler un jour ?

Effectivement il y’ a un artiste makossa que j’aime énormément, c’est Petit Pays. Travailler avec lui serait un rêve d’enfant.

Nous allons terminer avec les perspectives. Comment vois-tu l’évolution de la musique Camerounaise dans 05 ans ? Rappelons que, les même problèmes d’il y a 10 ans existent toujours : Droits d’auteurs, musique pas vendable. Pourra t-elle finalement redevenir maitre en Afrique centrale et de l’Ouest comme dans les années 80 et 90, du temps du Makossa ?

 Il y a de cela 05ans la musique camerounaise n’était pas ce qu’elle est aujourd’hui sur le plan national et même internationale. Aujourd’hui on anime des soirées, des boîtes et même des cérémonies de tout genre avec les sons camerounais à 70%. Alors je pense que dans les 05 ans avenir. la musique camerounaise franchira un autre pas sur la scène internationale, car nous avons des artistes extrêmement talentueux, la preuve les majors se rapprochent de nous de plus en plus. Tenor en est l’exemple parfait avec sa signature chez Universal music Africa. Donc je pense que la nouvelle génération musicale au Cameroun gère très bien ce problème de droits d’auteurs qui pour moi est très politique. Mais comme a dit la talentueuse Nabila ça ira, et vu les différentes récompenses internationales de nos artistes aux MTV, Afrimma ou encore le disque d’or et les nominations dans presque toutes les cérémonies de récompense africaine, je pense comme Nernos en disant <Cameroun c’est maintenant qu’On Va Prendre le Pouvoir>

Et tes projets personnels, que vises-tu pour la suite?

Alors, mes projets personnels. Comme la musique urbaine au Cameroun , je compte poser ma pierre à l’édifice du 237 music et pour la suite je compte bien continuer de bien travailler, charbonner afin que mes enfants aussi soient à l’abri du besoin grâce mon travail de manager et pourquoi pas être producteur ahahahaha

Merci WATA

 Merci à vous Lebledparle.com

© Entretien avec Marchelo TIENTCHEU

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun/Conseil Constitutionnel : Ce qui peut arriver à Foumane Akame, signataire d’une motion de soutien à Paul Biya

    Cameroun/Conseil Constitutionnel : Ce qui peut arriver à Foumane Akame, signataire d’une motion de soutien à Paul Biya

    Joseph Owona : « Je pense qu’il faut l’oral au baccalauréat »

    Joseph Owona : « Je pense qu’il faut l’oral au baccalauréat »