in

Incivisme dans les stades : La CAF adresse un avertissement à la Fecafoot

comex fecafoot

Les incidents survenus lors de la rencontre Côte-d’Ivoire-Algérie ne sont pas passés inaperçus par la Confédération africaine de football. Le jury de discipline a siégé pour délibérer sur ces cas d’incivisme et a pris des décisions.

comex fecafoot
Comité exécutif de la Fecafoot – DR

À la fin du match Côte-d’Ivoire-Algérie, le terrain a été envahi par une quarantaine de supporters, principalement de la tribune Est, selon le rapport du corps arbitral de ce jour. Le même rapport a noté que le nombre de stewards de sécurité était insuffisant pour contrôler le tumulte déclenché par un supporter algérien qui a envahi le terrain.

Face à cette situation, le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé, « d’adresser un avertissement à la Fédération Camerounaise de Football pour le manque de sécurité lors dudit match et un rappel sévère au strict respect des règles de sécurité », d’après le communiqué final.

En ce qui concerne l’Algérie, le jury disciplinaire de la Caf a décidé « d’infliger une amende de 5 000 USD à la Fédération Algérienne de Football pour l’envahissement du terrain déclenché par leur supporter ». Et à la Côte-d’Ivoire, « d’infliger une amende de 10 000 USD à la Fédération Ivoirienne de Football pour l’envahissement du terrain par ses supporters, dont 5 000 avec sursis à condition qu’un tel incident ne se reproduise pas pendant le tournoi ».

Pour rappel, les décisions du jury de discipline ne concernent pas l’incident du stade olembé dans le cadre du match Cameroun-Comores. Le jury de discipline va plancher dessus après.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Lionerio

    Bousculades à Olembé :  Les Lions indomptables appellent les fans à un « sens élevé de discipline et à plus de responsabilité »

    Decloca Caf

    Drame d’Olembé : La CAF accuse le Cameroun et annonce une délocalisation des matches de ce stade « jusqu’à nouvel ordre »