in

Incendie à la Sonara : Les prix du carburant, pétrole et gaz restent inchangés (Gouvernement)

Incendie à la Sonara : Les prix du carburant, pétrole et gaz restent inchangés (Gouvernement)

Dans la nuit du 2 au 3 juin 2019, le gouvernement camerounais a organisé une conférence de presse pour rassurer le grand public sur la poursuite sereine des approvisionnements du pays en produits pétroliers, ainsi que sur le maintien des prix actuellement pratiqués à la pompe.


Incendie à la Sonara : Les prix du carburant, pétrole et gaz restent inchangés (Gouvernement)
Les ministres de l’eau et de l’énergie, de la communication et du commerce en conférence de presse – DR

Trois ministres ont pris part à cette conférence qui s’est déroulé dans les locaux du mincom, le ministre de la communication, Réné Emmanuel Sadi, le ministre de l’eau et de l’énergie, Gaston Eloundou Essomba, et le ministre du commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana.

Après l’incendie qui a touché certaines unités de production de la SONARA, les consommateurs doivent veiller au strict respect des prix du Super (630 FCFA), du Gasoil (575 FCFA), du Kérosène (350 FCFA) et du gaz domestique (6500 FCFA la bouteille de 12, 5 Kg), indique le Mincommerce.

Selon Gaston Eloundou Essomba, en l’état actuel de l’évaluation des dégâts, les travaux de réhabilitation devraient durer au moins 10 mois. Un cabinet fera le diagnostic en vue d’une réhabilitation. Pendant ce temps, a-t-il précisé, le marché continuera à être approvisionné grâce aux importations. L’arrivée des premiers tankers est d’ailleurs prévue cette semaine, a-t-il révélé. Les premiers navires accosteront ce mardi.

Le ministre de l’Eau et de l’Énergie, en 2018 la Sonara a été en arrêt prolongé sur une période de 8 mois, pour les besoins de connexion des nouveaux équipements à l’ancienne raffinerie. Cet arrêt n’avait eu aucune incidence ni sur les prix à la pompe ni sur l’approvisionnement du marché en produits pétroliers raffinés.

Selon le Mincom, l’incendie est de cause purement technique. Bien plus, l’explosion concerne la chaîne de raffinage. Quatre des 5 unités de production sont hors service, indique Réné Emmanuel Sadi. La raffinerie a dû cesser toute production, mais le personnel continue d’exercer, ajoute le ministre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    CAN Total Egypte 2019 : Voici le programme officiel de préparation des Lions indomptables

    CAN Total Egypte 2019 : Voici le programme officiel de préparation des Lions indomptables

    Yaoundé : Des militants du MRC torturés au SED (Porte-parole)

    Yaoundé : Des militants du MRC torturés au SED (Porte-parole)