in

Incendie à la SONARA : Joseph Don Nguté prescrit 30 jours pour rendre les résultats de l’enquête

Incendie à la SONARA : Joseph Don Nguté prescrit 30 jours pour rendre les résultats de l’enquête

C’est à la suite de la descente sur le terrain du ministre de l’Eau et de l’énergie et bien d’autres personnalités que le Premier ministre, chef du gouvernement a signé ce 11 juin 2019 une note dans laquelle il donne les délais de rigueur pour rendre les résultats de l’enquête.

Incendie à la SONARA : Joseph Don Nguté prescrit 30 jours pour rendre les résultats de l’enquête
Joseph Dion Ngute

Le communiqué rendu publique par le porte-parole du gouvernement au lendemain de l’incendie survenu à la SONARA (Société nationale de raffinage) le 31 mai 2019 indiquait qu’il « a touché certains équipements des unités de distillation atmosphérique ». Les causes étaient supposées « d’origine technique », mais seules les enquêtes permettraient de déterminer avec exactitude les causes. 

La note du Premier ministre de ce 11 juin 2O19 vient, pour ainsi dire, mettre fin à cette longue période d’attente en créant une commission d’enquête technique qui se chargera de déterminer les causes exactes de cet incendie.

En effet, dans son décret, le Premier ministre chef du gouvernement Joseph Dion Nguté, par la création d’une commission d’enquête technique et sous très haute instructions du chef de l’Etat, prescrit un délai de 30 jours pour déterminer aussi bien les causes, les responsabilités que la gestion de l’incendie.

Cette mesure gouvernementale sera sans doute appliquée par des domaines variés de l’Administration. La commission est pistonnée par le ministère de l’Eau et de l’énergie(MINEE) qui sera secondé dans cette lourde mission par les autres services de l’Administration experts en la matière, ainsi les que des hauts responsables des forces de maintien de l’ordre.

Il s’agit entre autres du ministère des mines, de l’Industrie et du développement technologique (Minmidt), du ministère de l’Environnement, de la Protection de la nature et du développement durable (MINEPDED), le secrétaire d’Etat en charge de la gendarmerie(SED), la Délégation générale à la sureté nationale (DGSN) et la Délégation générale de la recherche extérieure (DGRE).

Il ne reste donc plus qu’à juger le maçon au pied du mur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Cameroun : Manaouda Malachie met sur pied un comité de veille sur la qualité des soins

    Cameroun : Manaouda Malachie met sur pied un comité de veille sur la qualité des soins

    Cameroun : La gestion du projet Memve’Ele confiée à une autre entreprise

    Cameroun : La gestion du projet Memve’Ele confiée à une autre entreprise