in

Gestion des logements sociaux au Cameroun : Le directeur général de la SIC, Ahmadou Sardaouna fait le bilan de son mandat  

Gestion des logements sociaux au Cameroun : Le directeur général de la SIC, Ahmadou Sardaouna fait le bilan de son mandat  

La réunion d’évaluation du mandat de gestion relatif à la commercialisation des 1520 logements sociaux construits sur financement de la coopération Sino-Camerounaise et des 800 logements du Planut, s’est tenue le 26 aout 2021 à Yaoundé sous la présidence du ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès.

Gestion des logements sociaux au Cameroun : Le directeur général de la SIC, Ahmadou Sardaouna fait le bilan de son mandat  
Image de la cérémonie (c) Droits réservés

Conformément à ce mandat donné à la Société immobilière du Cameroun (SIC), conjointement par le ministère de l’habitat et du développement urbain ; et le ministère des domaines, du cadastre et des affaires foncières, cosigné depuis le 30 décembre 2019, la SIC est chargé de la gestion, de la vente, de la commercialisation, de l’achèvement des travaux de viabilisation, des recouvrements des loyers, de la gestion de ces finances et de l’entretien desdits logements, entre autres.

Au regard de ses responsabilités qui incombent principalement à la SIC, il est question pour le Directeur général, Ahmadou Sardaouna, de rendre compte à sa tutelle, de la situation actualisée du mandat reçu.

Il en ressort du rapport du DG de la SIC que, sur les 2320 logements sociaux reçus, Yaoundé connait un taux d’occupation global de 75%, Douala est à 85%, Ngaoundéré est à 26%, Bertoua est à 20%, Ebolowa et Maroua sont à 0%, et Bafoussam n’a connu que 5 acquéreurs sur les 100 logements disponibles, le tout pour un recouvrement total de 1,328 milliards de FCFA.

Globalement, les problèmes d’eau et d’électricité plombent énormément l’accélération de la commercialisation de ces logements du Planut, selon le Ahmadou Sardaouna.

La question qui se pose actuellement par le mandant, qui est le Minhdu, est donc celle de savoir, pourquoi est-ce que la SIC n’arrive pas à respecter le mandat d’entretien et de maintenance de ces logements mis à sa disposition.

Au terme de cette réunion, au regard de quelques dérives constatées, Célestine Ketcha Courtès, a formulé des recommandations fortes à l’endroit du Directeur général de la SIC, qui doit scrupuleusement veiller au respect des termes du mandat à lui confié par le gouvernement de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings

    Jean de Dieu Momo : « Si je m’étais tu, ils m’auraient eu…»

    Jean de Dieu Momo : « Si je m’étais tu, ils m’auraient eu…»

    Qui a la possibilité de profiter des 1xBet paris sportif en Côte d'Ivoire?

    Qui a la possibilité de profiter des 1xBet paris sportif en Côte d’Ivoire?