Patrick Rifoe : « Je ne vois pas l'apport de la binationalité au Cameroun »

Dans Canal Presse le dimanche 5 septembre 2021, Patrick Rifoe a dit être contre la binationalité au Cameroun.

D’après le communicant du RDPC, impossible de servir deux maitres à la fois. « Vous ne pouvez pas servir deux maitres. Je comprends la réticence à accepter la double nationalité », déclare-t-il.

L’universitaire va plus loin en disant qu’il ne voit pas ce que la double nationalité apporte au Cameroun. « Je ne vois pas l'apport de la binationalité au Cameroun. Je vois ce que le Cameroun perdra », affirme-t-il.

Me Fidèle Djoumbissie demande à Samuel Eto'o de supporter et que son parti est favorable à la double nationalité. « Il faut avoir peur de la dictature. La dictature n'a peur de personne. Samuel Eto'o a soutenu le régime. Aujourd'hui il faut qu'il supporte en attendant que la loi change. Et au sein du MRC nous nous battons. Nous sommes favorables à la double nationalité ».

Dans le même programme de Débat, Patrick Rifoe (RDPC) répond à Fidèle Djoumbissie(MRC) qui qualifie le Cameroun de dictature. « En dictature on n'utilise pas le terme dictature, on ne s'exprime pas avec autant de liberté et d'outrance tel que le fait le MRC sur les plateaux. Parce que quand vous êtes en dictature, si vous vous exprimez ainsi, vous ne rentrez pas chez vous. Donc la liberté de ton que vous avez c'est la preuve que nous ne sommes pas en dictature Me Djoumbissie ».

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !


Patrick Rifoe : « Je ne vois pas l'apport de la binationalité au Cameroun »

Patrick Rifoe : « Je ne vois pas l'apport de la binationalité au Cameroun »

Patrick Rifoe : « Je ne vois pas l'apport de la binationalité au Cameroun »

Dans Canal Presse le dimanche 5 septembre 2021, Patrick Rifoe a dit être contre la binationalité au Cameroun.

D’après le communicant du RDPC, impossible de servir deux maitres à la fois. « Vous ne pouvez pas servir deux maitres. Je comprends la réticence à accepter la double nationalité », déclare-t-il.

L’universitaire va plus loin en disant qu’il ne voit pas ce que la double nationalité apporte au Cameroun. « Je ne vois pas l'apport de la binationalité au Cameroun. Je vois ce que le Cameroun perdra », affirme-t-il.

Me Fidèle Djoumbissie demande à Samuel Eto'o de supporter et que son parti est favorable à la double nationalité. « Il faut avoir peur de la dictature. La dictature n'a peur de personne. Samuel Eto'o a soutenu le régime. Aujourd'hui il faut qu'il supporte en attendant que la loi change. Et au sein du MRC nous nous battons. Nous sommes favorables à la double nationalité ».

Dans le même programme de Débat, Patrick Rifoe (RDPC) répond à Fidèle Djoumbissie(MRC) qui qualifie le Cameroun de dictature. « En dictature on n'utilise pas le terme dictature, on ne s'exprime pas avec autant de liberté et d'outrance tel que le fait le MRC sur les plateaux. Parce que quand vous êtes en dictature, si vous vous exprimez ainsi, vous ne rentrez pas chez vous. Donc la liberté de ton que vous avez c'est la preuve que nous ne sommes pas en dictature Me Djoumbissie ».

Newsletter :
Déjà plus de 7000 inscrits !

Recevez chaque jour par email,
les actus Le Bled Parle à ne pas manquer !