Wilfried Siewe : « Sans le MRC, je serais mort en prison »

Après 2ans d’incarcération arbitraire à la prison de Kondengui Wilfried Siewe est libre est de route en Allemagne où il résidait. Mais avant il a fait une toute première interview après sa libération.

il remercie le MRC de l'avoir accompagné pendant son incarcération.« Sans le MRC, je serais mort en prison. Ils venaient me rendre visite tous les jours. Ils m’ont nourri, soigné, remonté et j’ai fait beaucoup d’amis. Ce que je les ai vu faire m’a convaincu que ce parti a une grande vision pour le Cameroun. Je suis maintenant un sympathisant », déclare-t-il.


Wilfried Siewe : « Sans le MRC, je serais mort en prison »

Wilfried Siewe : « Sans le MRC, je serais mort en prison »

Wilfried Siewe : « Sans le MRC, je serais mort en prison »

Après 2ans d’incarcération arbitraire à la prison de Kondengui Wilfried Siewe est libre est de route en Allemagne où il résidait. Mais avant il a fait une toute première interview après sa libération.

il remercie le MRC de l'avoir accompagné pendant son incarcération.« Sans le MRC, je serais mort en prison. Ils venaient me rendre visite tous les jours. Ils m’ont nourri, soigné, remonté et j’ai fait beaucoup d’amis. Ce que je les ai vu faire m’a convaincu que ce parti a une grande vision pour le Cameroun. Je suis maintenant un sympathisant », déclare-t-il.