Benjamin Banlock, le secrétaire général démissionnaire e la Fécafoot interdit de sortie du territoire

L’injonction est contenue dans un message porté signé du procureur de la République le 19 mai 2022.

Benjamin Banlock (c) Droits réservés

24 h après sa démission du poste de secrétaire général de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Benjamin Didier Banlock est interdit de sortie du territoire. En effet, selon la correspondance du procureur de la République au directeur de la police des frontières, l’homme de 43 ans fait « l’objet de poursuites judiciaires ». De ce fait, une enquête a été ouverte et les investigations sont en cours.  

Pourtant, dans sa lettre de démission, l’ex Sg de l’instance faitière du football camerounais a accablé Samuel Eto’o de griefs : «…A vos côtés depuis votre campagne électorale, puis en tant que collaborateur, j’ai cru et j’ai œuvré le peu de temps qu’il m’a été donné de le faire, à assurer des responsabilités compatibles avec le projet pour lequel vous m’avez fait confiance en me proposant de vous accompagner. Je suis fondé à penser que le football camerounais ne retrouvera sa grandeur que si de grands hommes qui portent de grandes idées, agissent avec grandeur dans un environnement qui permet l’élévation et le progrès en d’autres termes, la réalisation de grands desseins …», écrit Benjamin Banlock.

Pour l’heure, le poste de Sg de la Fécafoot est vacant. L’on en saura un plus dans les prochains jours.