Can 2021 : Le gardien soudanais vandalise la vitre du banc de touche après leur élimination à Yaoundé

Débordé de colère, Mohamed Mostafa a commis un acte qui pourtant lui coûter une sanction dans les jours à venir.

Banc de touche du stade de Mfandena  (c) Droits réservés

Le phrase « la Can des surprises » n’a pas eu de place hier 19 janvier 2022 au terme de la rencontre aprement disputée, entre l'Egypte et le Soudan au Stade Mfandena dans la capitale politique camerounaise. Bien qu’ayant gagné par la plus petite des marges les Soudanais (1-0), les Egyptiens ont confirmé leur position de favori devant l’adversaire du jour en arrachant la deuxième place de la poule D (avec 4 points) derrière le Nigéria qui file en 8ème de finales après avoir dominé la Guinée Bissau-Bissau au score de 2 contre 0.

Avec 1 point, synonyme d’élimination, les Soudanais parmi lesquels, le portier Mohamed Mostafa, ont mal reçu la défaite. Le gardien de but s’est illustré par un acte de vandalisme en cassant la vitre du banc de touche. Selon des indiscrétions, le gardien de buts soudanais encourt une sanction pour son acte commis, bien que ce soit sous l’effet de la colère.

Les Pharaons d’Égypte ont sorti la tête de l’eau. Ils ne sont donc pas en mauvaise posture comme le Ghana, sorti de la compétition il y a quelques jours par le Comores, ou encore l’Algérie qui ne compte que 1 point pour le moment en attendant que son dernier match qui pourrait lui porte bonheur.