Samuel Ivaha Diboua : « La pelouse de Japoma n’a aucun problème…les travaux que vous observez consistent juste à revisiter quelques points d’impact »

Le responsable du site local de Douala au COCAN, rassure quant à la qualité de la pelouse du Stade de Japoma, malgré toutes les railleries dont celle-ci fait l’objet sur les réseaux sociaux et dans certains médias internationaux.

Samuel Ivaha Diboua (c) Droits réservés

En même temps que des techniciens s’attelaient mardi 18 janvier sur la principale aire de cette CAN pour essayer de la remettre à niveau, le gouverneur du Littoral a communiqué auprès des médias présents concernant l’état inquiétant de la pelouse de Japoma.

« Nous attendons les matches au programme sans stress »

« Le stade de Japoma n’a pas de problème. Nous avons ce 18 janvier sur le site, l’entreprise Gregory, qui est en charge du traitement de la pelouse. Et comme pour tout stade international, après plusieurs matches, il est normal que les techniciens en la matière revisitent l’état de la pelouse. Et je voudrais dire que jeudi prochain, nous attendons les matches au programme sans stress », a-t-il signifié.

Le gouverneur du Littoral dénonce une cabale visant à démobiliser l’organisation locale via la publication de fausses informations. « Je voudrais aussi rassurer l’opinion sur le fait que tout ce qui circule actuellement sur les réseaux sociaux ne poursuit que des buts de démobilisation de l’organisation locale. Je tiens à souligner que les professionnels sont sur le terrain, parce qu’il est question de revisiter quelques points d’impact. Mais le stade de Japoma n’a pas de problème du tout », s’est-il exprimé.  Un discours qui ne rassure pas beaucoup de spécialistes. Selon une source à la CAF cité par plusieurs médias, si la CAF ne compte pas remplacer Japoma pour les derniers matches de poule et les huitièmes, le Stade ne devrait plus accueillir le quart et la demi-finale qui y sont prévus.