Malgré son arbitrage calamiteux lors de Tunisie-Mali, Janny Sikazwe programmé pour un autre match de la CAN

Le Zambien sera l’arbitre de la vidéo assistée à l’arbitrage (VAR) lors de la rencontre Maroc-Gabon qui aura lieu mardi à 20H au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Janny Sikazwe (c) Droits réservés

Alors que de nombreux observateurs ont réclamé sa suspension après sa mauvaise prestation lors du match Tunisie-Mali à Limbé, la CAF a décidé de remettre en selle Janny Sikazwe. L’officiel zambien sera le responsable de la VAR à l’occasion du match Maroc-Gabon mardi soir, a appris Lebledparle.com.

Monsieur Sikwaze a fait parler de lui sur la planète football après avoir sifflé la fin du match alors qu'il restait 5 minutes dans le temps réglementaire, puis de revenir sur sa décision. Il a finalement renvoyé tout le monde aux vestiaires quand le chrono affichait 89 minutes et 43 secondes.

Un choix qui a provoqué la colère des Tunisiens, ces derniers ne revenant pas sur le terrain lorsque la reprise du match a été actée. Le Mali a ainsi été déclaré vainqueur dans des circonstances mettant en exergue les erreurs de Janny Sikazwe.

Corruption en 2018

Les soupçons de corruption n'ont pas tardé à émaner de la part des observateurs. Et pour cause, Sikazwe a été précédemment suspendu en 2018 par la CAF pour des faits similaires. Lors de la rencontre de Ligue des champions africaine opposant l'Espérance de Tunis au Primeiro De Agosto, ses décisions litigieuses lui avaient valu une sanction provisoire, levée 2 mois plus tard après étude de son cas par les instances.

Présent à la coupe du monde

Le Zambien est devenu arbitre international inscrit sur les listes de la FIFA en 2007. Depuis, il a gravi les échelons. En 2016, il avait notamment officié lors de la finale de la Coupe du Monde des clubs opposant le Real Madrid de Cristiano Ronaldo au club japonais du Kashima Antlers. Sikazwe est également devenu en 2018 le premier arbitre de son pays à diriger des rencontres de la Coupe du monde des clubs. Il avait ainsi mené les matches de poules Belgique-Panama et Japon-Pologne.